La gastronomie bretonne a plus à offrir que vous ne l’imaginez

La France est reconnue mondialement pour sa gastronomie. Elle est d’ailleurs inscrite au patrimoine immatériel de l’humanité. Et il faut bien dire qu’il y a de quoi. Chaque région a sa spécialité et même les plus exigeants ont de quoi se satisfaire. Bêtises de Cambrai ou Nougat de Montélimar pour les amateurs de sucré, Cassoulet de Toulouse ou Tartiflette de Savoie pour les plus gourmands, chacun y trouve son compte.

Bien souvent oubliée sur nos cartes culinaires, la Bretagne propose pourtant des spécialités succulentes à la hauteur de sa culture. Alors oubliez les crêpes et le kouign-amann, et découvrez la richesse bretonne dans toute sa splendeur.

Salé comme sucré, la Bretagne propose une gastronomie riche et variée

Les amateurs de sucré et de pâtisseries en tous genres se sentiront comme chez eux en Bretagne. La région a bien plus à proposer que le simple kouign-amann que nous connaissons tous.

Palets bretons, caramels au beurre salé, far breton, galettes bretonnes… Autant de spécialités auxquelles l’on ne penserait pas à première vue, et qui sont absolument succulentes ! Si cet article a attisé votre curiosité, sachez que certaines boutiques en lignes proposent un large choix de ce type de produits. Idéal pour ramener un petit air de Bretagne chez vous.

Une gastronomie de longue date, héritée de nos aïeux

Les fruits de mer font partie de l’histoire de la Bretagne. Région de pêche depuis des siècles, elle propose de nombreuses spécialités à base de poisson. Une carte gastronomique datant de plusieurs centaines d’années recense d’ailleurs tous les mets qui étaient consommés à l’époque. Au menu : homard cuisiné à l’armoricaine, spécialités à base de moules…

Les galettes étaient déjà légion, accompagnées de jambon, de chou-fleur mais aussi d’omelettes. Pour accompagner le tout, les Bretons dégustaient une bière ou leur breuvage préféré : l’élixir d’Armorique. Un festin qui devait être… historique !

 

You may also like...