Le retour de couches

Accoucher par voie basse ou par césarienne, toute accouchée doit attendre quelques semaines pour que son corps se nettoie des résidus de la grossesse. Les saignements du post-partum constituent la dernière étape avant que l’appareil génital féminin rétablit son fonctionnement normal. La date du retour de couches est variable d’une femme à une autre et survient plus tardivement chez les femmes allaitantes.

Allaiter son bébé retarde le retour de couches

L’accouchement met fin à une longue période de grossesse pendant laquelle l’activité ovarienne a été interrompue. Mais le retour de couches ne se rétablit pas immédiatement. Il faut attendre encore quelques semaines pour que le corps excrète par vois vaginale, tous les déchets de la grossesse.

Appelées lochies, les saignements sui succèdent l’accouchement sont formées du sang qui s’écoule des plaies vulvaires du vagin traumatisé ainsi que des résidus membranaires du la muqueuse utérine et du placenta.

Il n’y a pas une durée précise des suites de couches. La reprise de l’activité normale des ovaires ou retour de couches est commandée par plusieurs facteurs dont essentiellement le taux hormonal du sang.

Le fait d’allaiter exclusivement son bébé au sein retarde le retour de couches. En effet, la prolactine, hormone de la lactation, inhibe l’ovulation et maintien un taux d’œstrogènes et de la progestérone faible.

L’hygiène féminine intime lors du retour de couches

La nature et l’abondance des saignements après l’accouchement exigent des pratiques d’hygiène intime particulières.

Les gynécologues déconseillent généralement l’usage des tampons et des coupes menstruelles pendant le retour de couches car la zone intime est relativement fragile et peut subir des infections. Le risque d’infection est d’autant important que la femme a subi une épisiotomie.

En général, les serviettes lavables en coton sont la solution idéale pour le retour de couches. Les mamans peuvent les utiliser jour et nuit et sont dotées d’une capacité d’absorption élevée.

La douceur du coton des serviettes lavables est appréciée par les femmes car elles n’endommagent pas davantage la partie vaginale.

Les serviettes lavables existent sur le marché sous plusieurs marques, nous citons à titre d’exemple, les galantes de la marque Dans Ma Culotte qui sont des super-absorbantes fabriquées en France. Leur imperméabilité vous procure une protection parfaite contre les taches du sang. Elles vous procurent également le confort que vous ne retrouvez pas avec d’autres protections hygiéniques.

Pour un retour de couches tranquille, il est important de bien choisir votre protection qui respecte votre intimité.

You may also like...