Secteur du Gambling en France : les pertes des joueurs ont augmenté !

Il est connu que les Français aiment jouer au jeu de hasard et d’argent depuis très longtemps. Le fait de jouer leur procure tant de plaisir que cela les a incités à augmenter toujours leur dépense. L’année dernière, le pays a perdu plus de 10 milliards de dollars aux jeux de hasard de toutes les formes, surtout pour les jeux de casino en ligne ; en passant par les paris sportifs, la roulette, les jeux à gratter, les machines à sous, le loto, etc. D’ailleurs, les Français avaient déjà été de sacrés dépensiers en 2014, et voilà qu’ils ont perdu encore plus d’argent aux jeux d’argent en 2015.

Bilan difficile à accepter

Chaque année, un bilan est réalisé afin de savoir l’évolution des jeux que les joueurs évitent de jouer. Pour les paris sportifs en ligne, ils ont connu une forte évolution en quelque temps seulement depuis leur apparition. Entre 2014 et 2015, les mises ont augmenté de 19%. C’est une première dans ce secteur. Quant au casino en dur et casino en ligne, leurs mises ont augmenté de 2,8% en un an. Il existe encore beaucoup de Français qui s’y investissent beaucoup. Cette hausse de 2% prouve que les Français s’attachent aux jeux de hasard, qu’ils soient physiques ou virtuels. En France, il est difficile de savoir si l’amélioration et la stabilité des jeux d’argent contribuent au développement pour le pays. D’ailleurs, plus les mises augmentent, plus le pays risque une hausse de la perte, car la chance de gagner au jeu d’argent est minime. Sur le plan psychologique, on peut comprendre la situation actuelle. Pour certains, jouer c’est un remède anticrise, une façon d’oublier les problèmes au quotidien, et pour beaucoup, c’est l’espoir de décrocher un jour le gros lot s’élevant à plusieurs millions d’euros.

La FDJ et les casinos terrestres s’en sortent mieux

La Française Des Jeux est l’un des acteurs qui s’en sort le mieux. En 2015, la firme a su tirer profit de sa situation de monopole comme il se doit et a connu des résultats supérieurs de 4%. Elle atteint un nouveau record de mises passées par l’ensemble des joueurs. L’année dernière, les parieurs ont augmenté leurs mises aux jeux de la société au trèfle à quatre feuilles. Depuis 7 ans, le casino en dur a connu un vrai désastre, mais depuis 2015 la situation s’est améliorée. En effet, ils semblent commencer à sortir la tête hors de l’eau, eux qui ont généré 2,8% de mises supplémentaires par rapport à 2014. Les choses pourraient évoluer dans le bon sens pour les années à venir avec quelques initiatives intéressantes faites par les opérateurs terrestres. C’est l’occasion pour eux de frapper fort afin de montrer leur puissance face au casino en ligne.

Bref, il est temps pour les Français de prévoir un ralentissement de cette évolution soudaine. Pour les dirigeants, cette tendance est un mal pour un bien, car il prélève un peu plus de la moitié des profits sur les jeux d’argent. Finalement, les Français sont donc les grands perdants.

You may also like...