Volley-ball aux Jeux olympiques, un casse tête

Pour qu’une équipe de volley se qualifie et participe aux jeux olympiques, il faut que celle-ci parcours un long chemin, semé d’embûches. Depuis 1964, aux jeux de Tokyo que nous pouvons voir les équipes de volley-ball s’affronter pour gagner le sacre ultime du volley. Qui doit son importance à un processus de qualification qui met déjà à l’épreuve les équipes de volley-ball.

Accepter la charte olympique, la règle

Dans un premier temps tout volleyeur voulant participer à la qualification des Jeux Olympiques doit acquiescer et respecter la Charte olympique.

Le concept de la charte olympique

  • La charte olympique fixe et rappelle les principes fondamentaux et les valeurs des Jeux olympiques.
  • Elle sert également de statut au comité international olympique.
  • Elle définit les droits et les obligations des trois parties constitutives des Jeux olympique, qui sont le comité International olympique, les fédérations Internationales et les comités nationaux olympiques.

Les participants ne doivent par seulement respecter la charte olympique mais ils doivent aussi se conformer au règlement de la FIVB, qui définit les règles du volley-ball.

À chaque événement olympique le déroulement de la qualification des jeux olympiques est décidé lors d’une réunion, qui a lieu en amont avec la FIVB. C’est à partir de cette étape que le casse tête commence pour chaque pays.

Les jeux olympiques en quelques chiffres

Chaque équipe nationale de tous les pays aimerais participer au jeu olympiques, mais ce n’est que 32 équipes nationales masculines et 32 équipes nationales féminines qui sont candidates. En tout c’est 288 joueurs de volley-ball qui auront la chance de participer à cette compétition. C’est un pourcentage faible, d’autres sports sont représentés par tous les pays.

Les tournois à affronter pour se qualifier

Le pays hôte est obligatoirement qualifié, il reste donc 11 places. Les prochains qualifiés seront les gagnants de ces différentes compétitions :

  • Coupe du monde 2 places, une pour le vainqueur et une pour le finaliste
  • Puis chaque continent peu se voir qualifier une équipe
    • TQO sud-américain
    • TQO africain
    • TQO asiatique
    • TQO européen
    • TQO nord-américain

Après ces étapes il reste encore 4 places pour se qualifier et pour cela il y a des tournois de repêchages organisés :

    • Tournoi intercontinental de repêchage
    • Tournoi mondial de repêchage

Voici les nombreux tournois dont les équipes devront participer pour pouvoir participer aux Jeux olympiques.  Si les équipes ne se qualifient pas dès la coupe du monde, elles devront passer par ces nombreuses étapes.

En conclusion

Finalement c’est tellement difficile de se qualifier aux jeux olympiques pour les équipes de volley-ball, que c’est la compétition ultime, que tout volleyeur veut avoir la chance de pouvoir faire.

Le Jeux Olympiques sont un événement tellement important que les plus grandes annonces se font là bas, la première utilisation du ballon officiel CEV, le ballon MVA 200 CEV de Mikasa, c’est fait au Jo de Rio en 2016.

Participer à cette compétition internationale, regroupant les meilleures équipes de chaque sport, est la consécration pour une équipe de volley-ball. C’est avoir la chance de pouvoir représenter son pays et surtout les personnes pratiquants ce sport dans leur pays.

You may also like...