Peut-on modifier ou annuler un testament ?

Peut-on modifier ou annuler un testament ?

La réponse est oui, d’autant plus s’il s’agit d’un testament olographe. En effet, s’il est difficile de remettre en cause un testament authentique, c’est-à-dire effectué devant un notaire, ce n’est pas le cas pour un testament olographe qui est un acte sous seing privé. La rédaction de ce dernier ne requiert pas l’intervention d’un officier ministériel. Il n’a pas besoin d’être validé par des témoins et son contenu n’est pas toujours vérifié. Alors, dans quelles circonstances et qui peut effectuer la modification ou l’annulation d’un testament olographe ?

Dans quels cas un testament olographe peut-il être contesté ?

A lire aussi : KG Crédit : pour trouver un courtier de proximité

Un testament olographe peut être annulé dans le cas où celui-ci n’est pas écrit en entier, daté et signé, de la main du testateur. Par ailleurs, que ce soit pour testament olographe ou authentique, on peut contester ou annuler un testament lorsque celui-ci a été rédigé par une personne qui n’est pas saine d’esprit. Le testament est également nul si le consentement du testateur a pu être vicié par l’erreur, le dol ou encore la violence. Une autre raison pouvant conduire à l’annulation testament olographe est l’atteinte à la clause des fonds. En effet, bien que le défunt puisse transmettre la part du patrimoine non réservée à la personne de son choix, les héritiers réservataires doivent recevoir également leur réserve. En cas de non-respect de ces règles légales, le testament peut être contesté.

Qui peut annuler un testament ?

Lire également : Qu'est-ce qu'un plan d'action commercial ?

Le premier à pouvoir révoquer ou annuler le testament est le testateur. Dans ce cas, il peut faire un acte de déclaration de changement de volonté devant son notaire. Il peut également rédiger un nouveau testament, annulant ou révoquant expressément le précédent. Par ailleurs, le testateur peut être amené à détruire son testament, par exemple en le déchirant. Cela annulera les termes qui s’y trouvent. Après le décès du testateur, ses héritiers ont également la possibilité de demander la révocation ou l’annulation du testament en justice s’il est avéré que le testament olographe n’est pas valide. Comme il a été dit précédemment, il doit être écrit en entier, daté et signé de la main du testateur. De plus, si les conditions de fond n’ont pas été respectées, le testament peut se voir annulé. Dans tous les cas, l’héritier qui souhaite contester le testament, en vue de son annulation, doit saisir la justice auprès du tribunal de grande instance et se faire obligatoirement assister d’un avocat.