Comment utiliser le fromage comté ?

Comment utiliser le fromage comté ?

Ce fromage à pâte cuite, pressée est fabriqué encore de façon artisanale à partir de lait cru de races Montbéliarde et Simmental. Le comté est l’un des fromages préférés des Français. Il s’invite très souvent à leur table. Selon la saison de production, sa pâte varie du blanc ivoire en hiver au jaune paille en été. Au niveau des textures et des saveurs, vous ne serez pas déçu par les qualités du fromage comté.

Déguster le comté

Ce fromage développe des arômes fruités en été tandis qu’en hiver, il se caractérise par ses saveurs de noisettes. Le comté se présente sous la forme de meule de 45 à 50 kg. Il faut environ 400 à 500 litres de lait pour fabriquer une meule. Affiné de quatre à plus de vingt-quatre mois, le comté se déguste aussi bien au petit déjeuner, à l’apéritif ou en fin de repas, dans des plats et dans des en-cas. Il se conserve dans le bac à légumes du réfrigérateur et enveloppé dans du papier alimentaire. Il faut le sortir au moins une heure avant la dégustation pour qu’il se mette à température ambiante. Il se marie avec des vins blancs, mais il est tout aussi parfait avec du rouge.

Lire également : Introduction au logiciel de montage photo

Idées autour du comté

Produit dans le Jura, en Haute-Savoie et principalement en Franche-Comté, ce fromage est l’un des premiers à avoir obtenu son AOC en 1996. L’affinage se fait dans des caves froides entre 10 et 12°C et humides. Au cours de cette longue maturation, il est frotté, salé très régulièrement. Les recettes ne manquent pas autour du comté. Dans une tarte de pommes de terre, une quiche, un soufflé, un gratin de pâtes, une salade alsacienne, il fait merveille. Vous pourrez aussi l’incorporer dans des sauces pour accompagner une viande, un poisson. Le comté offre une variété très intéressante de saveurs et d’arômes, ce qui fait de lui un mets surprenant.

Lire également : Financer votre projet géothermie par le crédit d'impôt