Aujourd’hui, les imprimantes 3D ont le vent en poupe et nombreux sont ceux qui souhaitent en profiter. Grâce à un coût plus abordable et l’apparition des machines en kit, cet équipement peut tout à fait trouver sa place dans les foyers français. Toutefois, afin d’obtenir de bons résultats, quelques conseils sont nécessaires. Aussi, découvrez dès à présent notre guide, pour bien débuter avec l’impression 3D.

Prendre son temps pour monter la machine

Dans un premier temps, il serait bon de s’assurer que toutes les pièces sont fournies dans le kit. Cela vous permettra d’éviter les mauvaises surprises et surtout, de renvoyer votre machine pour réclamer le composant manquant.

D’autre part, suivre avec grande attention les différentes étapes de montage est crucial. Lisez une première fois le mode d’emploi, avant de vous atteler à la tâche.

imprimante 3d

Se donner le temps

Une fois montée, votre imprimante 3D n’est pas utilisable immédiatement. En effet, il faudra tout d’abord effectuer certains réglages et parfois, mettre à jour son firmware. Effectuer le parallélisme, la correction de l’axe Z, s’assurer que le plateau est plane, voilà quelques étapes parmi tant d’autres que vous devrez envisager avant d’utiliser votre appareil.

Encore une fois, il est indispensable de bien lire le mode d’emploi, mais nous vous suggérons également de visionner quelques vidéos sur Internet, afin d’être guidé dans votre démarche.

Optez pour des pièces de calibration

L’impression 3D, à l’instar de toutes les disciplines, nécessite de l’entraînement. Aussi, nous vous suggérons vivement de commencer par de petites pièces de référence, également appelées pièces de calibration.

Cela vous permettra de tester les tolérances de votre imprimante. D’autre part, grâce à ce type d’objet, il est possible d’obtenir des résultats rapides, la durée d’impression étant très courte.

Vérifiez les premières couches

Mieux vaut surveiller l’avancement de votre imprimante 3D de l’impression des trois premières couches. En effet, c’est au début du processus de création que surviennent la majorité des décollements notamment.

Ainsi, vous serez en mesure d’apporter les modifications nécessaires, et d’obtenir un résultat satisfaisant. De plus, vous gagnez du temps et ne serez pas obligé d’effectuer une deuxième impression, si la première est ratée.