Depuis des dizaines d'années, le monde de la coiffure a connu de multiples innovations. Parmi elles, les dreadlocks. Utilisé initialement par la communauté noire, ce type de coiffure commence à connaitre un tel succès que de nombreux admirateurs se laissent séduire chaque jour. Adaptée à une clientèle assez mixte, ce retour aux sources fait fureur. Focus sur une tendance qui tend encore à gagner du terrain malgré quelques idées reçues…

Quelle origine ?

Un rapide coup d’œil sur la définition du dictionnaire nous permet de vite comprendre les origines des dreadlocks. Ces dernières sont la coiffure traditionnelle des rastas, faite de petites nattes. Pour les novices; les rastas sont des personnes faisant partie d'un mouvement culturel d'origine jamaïcaine qui prône un retour mystique aux sources africaines et s'exprime généralement par la musique reggae. Véritable illustration du style de vie jamaïcain, les dreadlocks sont le meilleur trait d'union pour perpétuer la tradition des rastas.

Quel professionnel choisir ?

Évidemment, pour réussir ce type de coiffure, il faut choisir un coiffeur adapté. Outre les spécificités liées à cette coiffure, il est capital de choisir des spécialistes du domaine. Fuyez donc les salons de coiffure sans référence et sans retour clients positifs. Malgré un savoir-faire particulier, les dreadlocks sont accessibles pour tous les types de budget. En effet, pour une cinquantaine d'euros, vous pouvez trouver un prestataire de qualité qui réalise les dreadlocks de vos rêves.

Une ouverture à une autre clientèle

La mode fait toujours des émules. Logiquement, la coiffure n'y échappe pas. Voilà pourquoi depuis quelques temps, les dreadlocks sont accessibles à un type de clientèle nouveau. Ce qui sous-entend que la communauté européenne peut également afficher ce type de coiffure. Avec de nouvelles méthodes qui fonctionnent et relativement économiques, avoir des dreadlocks quelque soit sa couleur de peau n'est plus un handicap. Vous parlez d'une innovation vraiment tendance…