Deux raisons d’investir en loi Girardin

Deux raisons d’investir en loi Girardin

Adoptée en 2003, la loi Girardin est un dispositif qui encourage les contribuables à financer des entreprises ou acquérir ou faire construire des logements sociaux sur les territoires ultramarins (DOM-TOM) en leur faisant bénéficier en contrepartie d’une réduction d’impôt. Voici les deux raisons principales d’investir dans le cadre de la loi Girardin.

Une réduction d’impôt immédiate

La loi Girardin logement social par exemple a pour but de stimuler la construction de logements sociaux ultramarins. Ce dispositif de défiscalisation propose aux contribuables investisseurs d’obtenir une réduction d’impôt au titre du financement de la construction de logements sociaux neufs dans les départements et les territoires d’Outre-Mer. Le bien immobilier est ensuite loué à un organisme HLM local pour une période de cinq ans. Au terme du bail, le bien sera rétrocédé au locataire pour un montant symbolique. Ainsi le coût du financement du programme immobilier aura coûté à l’organisme environ 25% moins cher que pour un financement classique. L’investisseur quant à lui bénéficiera dès l’année suivant son investissement d’une réduction d’impôt pouvant atteindre jusqu’à 60 000 euros. Le Girardin industriel, qui permet de financer les entreprises des DOM COM, fonctionne sur le même principe, sauf que la réduction d’impôt max est plus faible (52941€). Plus d’infos sur ce dispositif ici.

A voir aussi : Loi Dufflot et la construction d’une maison Isère

Outre le fait qu’elle permet une réduction d’impôt, la loi Girardin est en soi un investissement solidaire qui répond à une forte pénurie de logement sociaux et un faible niveau d’investissement dans les entreprises sur les territoires d’outremer.

Un investissement solidaire

L’outremer connaît une insuffisance chronique de logements. Dans la globalité des départements d’Outre-mer les demandes insatisfaites s’élèvent à près de 100 000. La forte croissance démographique et l’accroissement de la demande pourraient expliquer ce manquement. Une situation qui ne peut être résolue par des investissements uniquement locaux. L’entrée en scène du dispositif Girardin a permis de palier considérablement à cette carence de logement mais qui sévit encore fortement dans les départements d’outremer.
Pour résorber la demande, la construction de 10 000 logements sociaux par an est nécessaire Le Girardin immobilier confère à l’investisseur non seulement un avantage fiscal alléchant mais aussi la possibilité d’investir dans une pierre qui devient le symbole d’une solidarité bien nécessaire.
La loi Girardin logement social permet un investissement locatif très avantageux, au même titre que la loi Pinel Outremer. Si elle est progressivement remplacée par le crédit d’impôt outremer dans les DOM, elle est a été prolongée jusque fin 2025 dans les COM. Quant au dispositif Girardin industriel, il permet de compenser le manque criant d’investissements dont souffrent les entreprises ultramarines. Il est accessible jusqu’au 31 décembre 2020 dans les DOM et jusqu’au 31 décembre 2025 dans les COM.

A découvrir également : Investissement immobilier : vers quelle ville se tourner ?