Que faire avant de vendre sa maison ?

Que faire avant de vendre sa maison ?

Avant de vendre sa maison ou son appartement, il est important de valoriser son bien et de réaliser certains diagnostics immobiliers obligatoires. Ainsi, vous accélérez le processus de vente sans avoir à baisser le prix fixé. Découvrez comment y parvenir !

Valorisez votre bien immobilier

Le home staging est un concept américain qui peut vous aider à accélérer la vente de votre bien. L’objectif est de rendre votre logement plus neutre et plus agréable, c’est-à-dire de le dépersonnaliser de façon à inciter les potentiels acquéreurs à se projeter dans les lieux. Le principe de ce concept est simple. Il s’agira de mettre en valeur les espaces de votre logement en jouant avec les meubles, les volumes et surfaces et la luminosité.

Lire également : Pourquoi ouvrir un compte bancaire en France ?

Réalisez les diagnostics obligatoires

Il s’agira de contacter des professionnels pour qu’ils vérifient chaque partie de votre logement. Après chaque diagnostic, le professionnel délivrera un document qui atteste ses observations. Ces différents documents permettront au vendeur d’informer l’acquéreur sur l’état et les caractéristiques du logement mis en vente. Grâce à ces documents, le vendeur pourra faire estimer sa maison.

En 2014, neuf diagnostics sont obligatoires en France :

A voir aussi : Quelques conseils aux jeunes entrepreneurs

  • Le DPE (diagnostic de performance énergétique) : il permet de déterminer les besoins énergétiques de l’appartement ou de la maison
  • Le diagnostic loi Carrez : il permet de déterminer la surface précise du logement, sans tenir compte de la terrasse, du balcon, du garage et de la cave
  • Le diagnostic plomb : il concerne tous les logements construits avant 1949
  • Le diagnostic amiante : il permet de vérifier la présence d’amiante dans les logements qui ont obtenu leur permis de construit avant le 1er juillet 1997
  • Le diagnostic d’état des risques naturels : il informe l’acquéreur sur les risques encourus sur le terrain sur lequel le logement est construit
  • Le diagnostic termites : il est obligatoire dans les logements situés dans une zone où un arrêté préfectoral a été pris au sujet des termites
  • Le diagnostic électrique : il concerne les logements dont les installations électriques ont plus de 15 ans
  • Le diagnostic gaz : il concerne les logements dont l’installation de gaz a plus de 15 ans
  • Le diagnostic assainissement non collectif : il permet de vérifier si l’installation de collecte des eaux usées est conforme aux normes en vigueur