Le Vin ou le champagne Naturel Quésaco plus en détails…

Un petit rappel pour ceux qui découvrent le vin naturel ou le champagne. Les vins Naturels n’ont donc aucun intrant. Dans la majorité des cas, les vins ne sont ni filtrés ni collés, ce qui explique que les vins  peuvent être troubles (lors de la filtration les vins sont déstructurer et perdre certains arômes, on dit qu’on leur enlève leur structure).

Les vins Naturels n’ont pas de sulfite. Dans ce cas, certaines cuvées de champagne peuvent avoir un côté légèrement  perlant en bouche. Pourquoi, et est-ce normal ?

Lors de la fermentation alcoolique, qui transforme le jus de raisin en vin, les levures présentes sur la peau du raisin et qui sont issues du terroir (levure indigène), vont manger le sucre des raisins pour le transformer en alcool. Pendant cette action les levures dégagent du CO2 et ce gaz issu de  cette fermentation va agir comme protection et comme anti-oxydant.

Différence entre vin naturel et vin bio

Le vin sans sulfite ne se conserve pas : Faux, les vins naturels se conservent très bien et évoluent tout aussi bien, les arômes seront sûrement plus complexes et plus authentiques après quelques années de garde. Avec évidemment les conditions nécessaires, soit une température de 14°, pas de lumière ni de vibration, un bon taux d’humidité et beaucoup de patience.

Le vin sans sulfite peut repartir en refermentation : Faux, pendant la fermentation les levures vont manger les sucres, une fois que les jus sont secs, c’est-à-dire que le vin vient d’apparaître et qu’il n’y a plus de sucre, les levures meurent automatiquement car elles n’ont plus rien à manger, le vin ne pourra donc pas refermenter.

Le vin est piqué ou n’est pas terminé : Faux, rectification : le vin est juste perlant. Après le vin peut être piqué si vous avez laissé votre bouteille toute la journée au soleil et que vous ne l’avez pas gardée à bonne température.

Quelques conseils pour conclure ce chapitre au combien passionnant :

La température est un point très important à respecter pour les vins, ne négligez pas nos conseils sur le degré de dégustation de chacune de nos cuvées.

Concernant cet aspect perlant, qui est agréable pour certains et désagréable pour d’autres, nous vous conseillons un carafage énergique voire très énergique, en remuant votre carafe.

Si vous ne disposez pas de carafe à vin, servez-vous un petit verre, remettez le bouchon sur la bouteille et secouez-la de haut en bas plusieurs fois et retirez le bouchon pour faire partir le gaz, répétez cette action 2 à 3 fois.

Après quelques bouteilles ou quelques années selon les personnes, on a de plus en plus de mal à détecter ce côté perlant, on apprend même à l’apprécier car il apporte fraîcheur et buvabilité à certaines cuvées comme le champagne. Bonne dégustation…

You may also like...