Les étapes clés pour une demande de prêt reussie

Les étapes clés pour une demande de prêt reussie

Il arrive qu’au cours de la vie d’une entreprise ou à sa création, l’entrepreneur ait recours à un prêt professionnel. L’enjeu lié à cette demande étant important, il convient de mettre toutes les chances de son côté. La qualité du dossier ainsi que l’entretien avec le banquier joueront de beaucoup sur les chances de réussite de la demande. Voici quelques pistes pour un aboutissement positif de la démarche.

Préparer un dossier de demande clair et structuré

Généralement, le banquier à qui l’on présente la demande de prêt n’est pas réellement décisionnaire. Il va tout de même lire le dossier, écouter la présentation et le défendra devant un comité dédié à l’attribution de prêt. Il sera alors le premier à convaincre ! Une étude préalable va déterminer chaque condition demande de prêt auprès de l’établissement bancaire choisi. Pour cela, il est recommandé de prendre contact en amont avec un conseiller bancaire et lui demander tous les éléments nécessaires au dossier interne. Pour qu’il puisse défendre le dossier, le conseiller doit d’abord le comprendre et s’en approprier. Il convient alors de lui remettre un dossier qualitatif et synthétique lors de l’entretien de présentation. C’est la meilleure solution pour qu’il puisse assimiler le projet. Un dossier clair et structuré lui sera d’ailleurs d’une grande aide, notamment s’il a beaucoup de dossiers à gérer.

A lire également : Et si vous investissiez dans l'immobilier locatif ?

Travailler la présentation orale

Il faut savoir que les banques ne s’aventureront pas à financer un projet si elles estiment qu’il représente un risque financier, notamment dans les remboursements des emprunts. L’objectif d’un porteur de projet est donc de rassurer le conseiller bancaire sur la qualité du projet, lors de l’entretien. Il doit également le convaincre de la fiabilité de l’affaire en assurant que le remboursement complet du prêt sera honoré.

Pour cela, mieux vaut miser sur la simplicité. Lors de la présentation orale, l’idéal est d’aller à l’essentiel sans s’attarder sur les détails. Il faut commencer par une présentation globale et synthétique, préparée à l’avance. Il est également nécessaire de mettre en avant les points forts et les perspectives, en s’appuyant d’éléments concrets comme des retours clients ou des chiffres. L’essentiel est que plus la présentation sera claire, simple et complète, plus l’interlocuteur sera capable de la reproduire devant le comité.

A voir aussi : Les dernières lois et réglementations à connaître pour investir dans l'immobilier

Que doit retenir l’interlocuteur du dossier de demande de prêt ?

Cinq éléments essentiels doivent émerger du dossier de demande ainsi que de la présentation orale du projet :

  • une demande client réelle et chiffrée;
  • la faisabilité du projet selon les délais impartis ;
  • la viabilité et la rentabilité;
  • la compétence de l’équipe;
  • la préparation du plan de développement (prévisionnel, moyens prévus, plan d’action…).

Présenter une structure financière solide

Aux yeux du banquier, le plan et la structure financière du projet ont une importance capitale. Il vérifie également l’implication du porteur de projet. C’est alors que la plupart des banques demandent un engagement financier de 30% minimum du besoin de financement total. Elles demandent également des garanties qui permettent de couvrir une grande partie du montant du crédit professionnel souhaité.

Pour démontrer cette solidité financière, le porteur de projet devra répondre à ces questions :

  • comment le montant du prêt professionnel a été déterminé ?
  • A quoi sera destiné le financement par prêt professionnel ?
  • L’opération est-elle financièrement raisonnable pour l’entreprise ?
  • Quelles garanties peuvent-être apportées en contrepartie ?