Pourquoi le déménagement est-il source de stress ?

Pourquoi le déménagement est-il source de stress ?

Le déménagement, selon de nombreuses études publiées, serait la troisième source de stress des français mais comment expliquer que cet événement marquant et en général synonyme de nouveau départ, installation chez soi, nouvelle vie ou maison plus grande (des facteurs donc plutôt positifs) devienne une source majeure de stress ? Pourquoi une aventure palpitante devient-elle une source de palpitations ?

imagefond
Source Moveria.fr

A voir aussi : Les points à comprendre pour mieux se conformer à la loi informatique et libertés

Une mauvaise préparation = de  mauvaises conditions de déménagement ?

Bien souvent, le manque de préparation, ou la mauvaise préparation peuvent expliquer le malaise ou le stress généré : c’est une période intense pendant laquelle il va falloir gérer des activités très différentes (résilier et souscrire de nouveaux contrats, ranger et préparer ses cartons, trouver une nouvelle école pour ses enfants et préparer le changement en douceur etc…) qui requièrent des compétences et des connaissances spécifiques (du physique, de l’administratif, du psychologique) alors pour peu qu’un imprévu surgisse, et c’est bien souvent « la petite goutte d’eau qui fait déborder le vase »…
Toutes ces activités qu’il faut mener de front et souvent avec des échéances différentes mais rapprochées fragilisent et finissent par accabler le postulant au déménagement qui n’a plus le même entrain ni la même résistance devant l’imprévu. Et des imprévus dans un déménagement, Dieu sait qu’il peut s’en produire ! C’est une succession d’activités qui requièrent une bonne gestion et une bonne maîtrise des échéances.
Pour minimiser les risques liés à une mauvaise préparation en amont, de nombreux sites (comme Moveria) proposent aujourd’hui un accompagnement et des supports efficaces pour mieux préparer son déménagement et s’organiser grâce notamment à des check-lists qui permettent de ne rien oublier et de tout valider tout au long du processus de déménagement.

Savoir abandonner pour mieux tourner la page

Ensuite un déménagement, c’est aussi une page de son existence qui se tourne, et un nouveau chapître qui commence…
Emotionnellement cela peut être très chargé et très éprouvant : on commence par trier ses affaires, c’est-à-dire décider celles que l’on garde et celles dont on va se débarrasser, à ce moment-là on effectue alors une petite visite de son passé, des souvenirs douloureux ou heureux peuvent remonter à la surface et non seulement ralentir notre tâche, mais également nous laisser en proie à des questionnements existentiels très critiques.
Il s’agit donc à ce moment là d’être méthodique et de ne pas succomber à la première émotion surgissante. Effectuer un premier tri entre « je garde », « je me débarrasse » et « je ne sais pas » sans trop réfléchir peut être une bonne solution pour éviter de s’appesantir sur des considérations trop émotionnelles.
Le carton « je garde » sera scotché, le carton « je me débarrasse » pourra être donné ou vendu en vide-grenier, il ne restera plus alors que le carton « je ne sais pas  » que nous vous conseillons de gérer dans un moment où vous vous sentez en forme et solide (on privilégiera les débuts de journée plutôt que les fins de journée où la fatigue sera plus propice au surgissement de doutes et de questionnements.

Lire également : 5 astuces pour pouvoir enfin se payer une maison

S’accorder des vrais moments de repos

Enfin le stress surgit aussi souvent quand le corps est fatigué ou éprouvé, il convient donc de se ménager de vrais moments et espaces de repos, si possible loin des cartons et de la maison que l’on quitte.
Il est effectivement important de ne pas être en « overdose » de tâches déménagement. Si vous vous organisez bien en amont de la date de votre déménagement, vous devriez pouvoir vous ménager ces petites respirations salutaires : une ballade en forêt, une séance de ciné en famille ou un bon restaurant sont des bonnes idées pour vous changer les idées et vous aérer l’esprit et vous ne reviendrez qu’avec plus d’entrain vers vos tâches déménagement.
Vous pouvez aussi en parallèle du déménagement, vous documenter ou faire des lectures « positives », c’est-à-dire trouver de l’inspiration pour aménager votre nouveau logement, trouver des astuces pour économiser l’énergie dans votre nouveau logement, découvrir de nouvelles manières de ranger etc… ou bien même aller visiter un salon des nouvelles tendances de la maison, cela vous permettra d’aborder la période emménagement avec des idées plein la tête !

Isabelle de Moveria
(Site : http://www.moveria.fr )