Agence immobilière ou mandataire ?

Agence immobilière ou mandataire ?

Passer par une agence  mandataire ou immobilière l’objectif est le même : vendre son appartement ou sa maison au juste prix. Vous vous demandez cependant laquelle choisir pour le bon déroulement de vos transactions. Nous vous proposons dans cet article, quelques avantages et inconvénients entre une agence ou un mandataire immobilier.

Quel est le fonctionnement d’une agence immobilière ?

Entreprise gérant les transactions immobilières de ses clients, une agence immobilière est spécialisée dans la gestion locative, l’estimation ou la recherche de biens. Pour faire simple, elle vous permet de vendre et d’acheter plus facilement. En effet, votre maison ou votre appartement est affiché en vitrine. Elles disposent à l’inverse des indépendants qui n’ont pas l’autorisation légale de posséder un local physique d’un pas de porte. Elles ont la possibilité de s’appuyer sur un portefeuille de clientèle conséquent.

Lire également : Comment estimer le prix d’un bien immobilier ?

Concernant le taux des honoraires, les agences immobilières perçoivent beaucoup. En effet, pour des biens de moins de 150 000 € elles perçoivent 6.5 % d’honoraires TTC. Un taux d’honoraires de 4.8 % à 4.0 % pour des biens allant de 150 000 à 450 000 €. Et, 3.5 % d’honoraires TTC pour des biens dépassant plus de 450 000 €.

Comment fonctionne un mandataire ?

Qu’il s’agisse pour le compte d’une agence ou un réseau, le mandataire immobilier travaille de chez lui. En effet le mandataire est un professionnel de l’immobilier indépendant exerçant ses fonctions commerciales loin de l’agence immobilière pour laquelle il travaille. Il vous permet d’accéder à une offre plus lisible du côté des acquéreurs et la négociation d’un juste prix si vous êtes vendeurs. Il bénéficie d’un statut plus flexible et présente un honoraire moins onéreux. Il est également est inscrit au Registre spécial des agents commerciaux.

A lire également : Trouver un logement en Suisse : les astuces

Un autre atout majeur réside dans le fait qu’il est rattaché à un réseau qui possède la carte professionnelle. Cela lui permet donc de profiter d’un conséquent carnet de clients potentiels.

Agence immobilière et mandataire : que faut-il savoir ?

Déjà, le premier facteur à prendre en compte au niveau d’une agence immobilière est la multiplicité des agences qui crée la concurrence. Cette abondance sur le marché donne naissance à des agences qui ne sont pas forcément qualifiées ni compétentes. Une agence immobilière portant la même enseigne peut-être très efficace à un endroit et l’être moins dans un autre.

Un autre gros inconvénient se situe dans la commission à verser aux agences. En effet, la commission à verser à une agence équivaut à un loyer mensuel. Elle vous proposera un prix de loyer identique au marché de votre ville ou de votre quartier. Sachez que vous êtes en droit de refuser si l’on vous demande une autorisation de prélèvement automatique ou une attestation d’absence de crédit en cours.

Il existe plusieurs groupements mandataires cependant, quelques-uns seulement sont intéressants. En effet, les mandataires dépensent des centaines d’euros, sans avoir aucune garantie de vendre un bien. Ils perdent donc rapidement de l’argent dû au mauvais réseau relationnel. Assurez-vous de confier votre achat ou votre vente à un mandataire qui a de l’expertise.