L’achat d’une voiture d’occasion demande une certaine connaissance du marché, mais aussi de la mécanique automobile, ne serait-ce que quelques notions. Cela permettra notamment de faire une bonne affaire en acquérant un véhicule dans un état convenable au meilleur prix. Quelques astuces permettront notamment de faciliter la recherche de la perle rare, mais aussi de ne pas faire un achat qui demanderait de lourdes réparations, ce qui engagerait des frais supplémentaires. 

Choisir un véhicule en fonction de son budget et de ses préférences

La première étape lors de l’achat d’un véhicule d’occasion est de choisir un ou plusieurs modèles tout en tenant compte du budget. Pour connaître le cours du prix d’un véhicule, il suffit de vérifier sa côte argus. Cela permettra notamment d’avoir une base pour choisir un modèle en fonction de son budget, mais aussi de vérifier la vraie valeur du véhicule une fois l’annonce trouvée. En effet, la côte argus d’une voiture ne dépend pas seulement de son modèle, de sa marque et de sa gamme. La côte argus est aussi déterminée en tenant compte de son millésime, de sa date de mise en circulation, de son type de motorisation, de ses options et bien sûr de son kilométrage.

Comment trouver la voiture ?

Il existe deux options pour trouver le véhicule à acheter : soit par soi-même, soit en faisant appel à un professionnel. Pour chercher soi-même une voiture d’occasion, il suffit de visiter les sites spécialisés dans ce type d’annonce. Pour éviter les pertes de temps et les déplacements inutiles, il est plus pratique de se concentrer sur les annonces présentant plusieurs photos de la voiture (intérieur, carrosserie, moteur, …) et présentant le maximum d’information (année, kilométrage, motorisation, option, carnet d’entretien, …). Avant de se déplacer, il est aussi préférable de contacter directement le vendeur pour demander de plus amples informations. Faire appel à un professionnel permet de faciliter les recherches en raison de sa connaissance du marché, mais aussi dans le cas où il dispose déjà du modèle convoité. Un professionnel offre notamment une garantie concernant la mécanique et surtout de faciliter les recours en cas de vices-cachés contrairement à une vente de particulier à particulier. Le dernier conseil pour la recherche d’une voiture d’occasion est de comparer les prix des différentes annonces et de ne pas se précipiter. En choisir les plus intéressantes et se déplacer pour voir directement les voitures et les essayer est un excellent moyen de s’assurer de faire une bonne affaire, aussi bien dans le cas d’une vente entre particulier que lorsque l’on fait appel à un professionnel.

Les points à vérifier lors de la visite chez le vendeur

Lors de la visite, il est important de connaître les points à vérifier sur le véhicule, notamment à l’arrêt. Se faire accompagner par un connaisseur est aussi préférable, surtout si l’on dispose que de quelques notions en mécanique automobile. Cela permettra de s’assurer de déceler tous les défauts de la voiture. Il est préférable de donner rendez-vous au vendeur durant la journée pour mieux voir l’état du véhicule. Le premier élément à vérifier est la carrosserie. Pour cela vérifier la sous tous ses angles : l’état de la peinture en général, ailes, pare-chocs, toit, bas de caisse, rétroviseurs, pare-brise, lunette arrière, vitres et bien sûr les différents systèmes d’éclairages (le globe des phares, des clignotants, des feux arrière). Un examen visuel ne suffit pas. N’hésitez pas à toucher les différents éléments de la carrosserie. Cela permettra non seulement d’évaluer les réparations à prévoir, mais surtout de savoir si la voiture a déjà subi un accident.

Comment effectuer les vérifications mécaniques d’une voiture d’occasion

Un examen des roues est aussi nécessaire pour se faire une idée de l’état des pneus, des freins et du train roulant. La vérification du compartiment moteur est aussi indispensable. Une astuce avant d’ouvrir le capot est de jeter un œil sur le sol où la voiture est stationnée pour constater les fuites d’huiles et de liquides. Une fois le capot ouvert, vérifier que tous les accessoires du moteur sont au complet (filtres, bouchons, couvercles, caches, joints, vises, …). Des accessoires complets et en bon état sont le signe que le moteur a bien été entretenu et qu’il n’a pas fait souvent l’objet d’une panne ou de réparations fréquentes. Soyez aussi vigilant sur les traces d’huiles et de liquides dans le compartiment moteur et n’hésitez pas à poser des questions au propriétaire sur leur provenance. Enfin, un démarrage sur place de la voiture est l’étape final de la vérification à l’arrêt. Un démarrage difficile et des bruits suspects lorsque le moteur tourne sur place sont le signe de la nécessité d’un entretien ou d’un réglage ou mais aussi d’une pièce défaillante.

Les points importants lors de l’essai d’une voiture d’occasion

Il est impératif d’essayer une voiture avant de l’acheter. Prendre le volant donnera l’occasion de constater l’état de l’intérieur du véhicule (sièges, accessoires, ciel de toit, tableau de bord, …) et de son confort (climatisation, ceintures de sécurité, options, …) mais surtout d’avoir une idée précise de sa mécanique. Emprunter différents types de routes (pavé, goudron, terre, côte, descente, …) permettra de constater l’état des suspensions et du train roulant. Lors d’un essai, soyez attentif au comportement de la voiture lors des phases d’accélération (couleur de la fumée et jeux de la direction) et de freinage (efficacité des freins et mouvement du train). Enfin, il ne faut pas oublier de tester la marche arrière.