E-Call : L’appel d’urgence devient obligatoire dans tous les véhicules européens

A partir du 1er Avril, l’appel d’urgence devient obligatoire dans tous les véhicules en Europe. Cette nouvelle disposition exige que toutes les nouvelles voitures doivent disposer du E-call paneuropéen 112. Il s’agit, en effet, d’un système de géolocalisation et d’appel.  L’objectif du E-call est de voir les secours venir à temps et à l’emplacement exact de l’accident même si les victimes sont inconscientes et donc incapables de demander de l’aide.  L’installation de ce dispositif dans tous les nouveaux véhicules homologués devient obligatoire à partir de ce dimanche 1er Avril.

geolocalisation-auto

En quoi consiste ce dispositif de géolocalisation véhicules ?

Concrètement, le système E-call consiste en un bouton Sos installé dans tous les nouveaux véhicules en Europe. Relié à un boitier standard et commun à tous les pays européens, ce dispositif présente aussi une carte SIM. En cas de choc violent engendré par le déclenchement des airbags par exemple, ce dispositif effectue un appel vers une plateforme d’assistance commune à toutes les marques de véhicules. Si la victime est inconsciente et ne saura pas répondre, les secours sont tout de suite déclenchés. Rien de plus simple qu’un lecteur de carte SIM logé dans les entrailles de la planche de bord.

Geolocalisation-vehicules-attention-vie-privee-salaries-LE

Grâce à cette solution de géolocalisation véhicules, l’emplacement de la voiture est détecté avec précision. Ce dispositif donne aussi des informations précises sur le type du véhicule en vue d’affiner la nature des secours à apporter. Selon le Syndicat national des sociétés d’assistance (SNSA), le temps estimé pour envoyer les secours en cas d’accident est estimé à 75 secondes au maximum. Le bouton SOS de cette solution de géolocalisation véhicules est de grand secours. En effet, les occupants de la voiture peuvent s’en servir pour demander de l’aide ou signaler un événement. Le SNSA estiment qu’en France 30 000 appels seront traités en 2018. Ce chiffre va atteindre les 400 000 appels en 2020.

A quand remonte cette décision ?

L’obligation de l’E-call dans les véhicules européens a été envisagée depuis 2009. Ce n’est qu’en 2013 que la décision de le généraliser a été prise.  La Commission européenne estime que ce dispositif de géolocalisation véhicules pourrait sauver jusqu’à 2500 vies chaque année en Europe. La notion du temps est cruciale dans l’appel des secours lors des accidents et des situations à risque. Chaque seconde compte pour sauver la vie d’un conducteur ou d’un passager.

Et les constructeurs automobiles….

Pendant ce temps, certains constructeurs automobiles n’ont pas attendu l’obligation de la loi et se sont mis à fabriquer des modèles de véhicules dotés d’un système d’appel d’urgence. En effet, Peugeot a mis en place son dispositif depuis 2003. Quant à lui, le groupe PSA annonçait en 2016 qu’il produira 2.3 millions véhicules avec ce boitier d’appel d’urgence. BMW et Ford ont aussi adopté cette technologie.

Il est important de savoir que ce dispositif de géolocalisation véhicules serait gratuit pour l’automobiliste mais pas pour le constructeur. De plus, le coût des communications émises sera à la charge des services d’urgence 112 du pays dans lequel elles ont été effectuées. Il convient aussi de savoir que le système E-call n’est pas une boite noire qui enregistre tout en temps réel. En effet, les coordonnées des véhicules ne sont transmises aux services d’urgence que lorsqu’un appel est transmis.

Pour conclure…

A partir du 1er Avril, le système E-Call sera obligatoire dans tous les nouveaux véhicules européens. Ça n’a rien d’un poisson d’avril. Cette obligation a été généralisée en 2013 et entre en vigueur au début du mois prochain. Une bonne nouvelle pour améliorer la sécurité des automobilistes.

Vous aimerez aussi...