Encombrement dentaire : comment se calcule la dysharmonie dentomaxillaire (DDM) ?

<strong>Encombrement dentaire : comment se calcule la dysharmonie dentomaxillaire (DDM) ?</strong>

Tout au long de notre vie, nos dents bougent. Enfant, c’est les dents de lait, à l’âge adulte on parle d’encombrement dentaire et d’appareils, et pour les seniors, c’est le dentier qui prend le relais. Une DDM signifie que nos dents se chevauchent et que l’alignement dentaire n’est plus. Pour des raisons esthétiques et des notions de santé, il faut donc y remédier. Bien heureusement, ce n’est pas irrémédiable et des traitements pour adultes existent ! Voici tous les conseils et les dispositifs médicaux pour un sourire d’enfer…

Quelles sont les raisons d’un encombrement dentaire ?

On recense 3 causes principales. Un encombrement dentaire peut résulter d’un retard de croissance de la mâchoire. La DDM survient alors à partir de 20 ans, et ce, même si les dents étaient initialement parfaitement alignées. Elles se déplacent au fil des années et peuvent alors s’entrechoquer. Autre possibilité, lors du passage aux dents définitives. Si les dents de lait sont tombées prématurément, les molaires permanentes se déplacent excessivement vers l’avant, ce qui entraîne un manque d’espace pour les dents à venir. Enfin, la dernière raison est héréditaire : en d’autres mots, les dents ne conviennent pas à la mâchoire parce qu’elles sont trop grandes.

A lire également : Diagnostic immobilier : les critères à prendre en compte

Quels sont les risques liés à une dysharmonie dentomaxillaire ?

Outre l’aspect esthétique, une DDM peut engendrer plusieurs complications. La santé en est alors affectée. Un encombrement dentaire peut entraîner :

  • des problèmes au niveau des gencives
  • des douleurs liés aux traumatismes parodontaux
  • une inflammation ou des dommages aux racines des dents adjacentes
  • une dégradation de l’hygiène bucco-dentaire
  • davantage de caries puisqu’il est plus difficile de nettoyer l’espace entre les dents

Comment pallier à la DDM et recouvrir son beau sourire ?

En fonction de l’encombrement dentaire, de l’état de santé et de l’âge du patient et sur AVIS MÉDICAL, il est possible de remédier à ce souci via 4 moyens :

A lire également : Une impression numérique originale : le grand format

  1. des aligneurs peuvent corriger l’alignement dentaire rapidement et facilement. Ils sont presque invisibles et déplacent les dents petit à petit dans la bonne position.
  2. des bagues et autres marqueurs d’alignement. Un réel dispositif médical approuvé par le dentiste et possiblement remboursé par la mutuelle.
  3. le meulage dentaire permet de limer les dents et créer plus d’espace entre elles. Les dents sont polies et fluorées, de sorte que le traitement ne soit pas dangereux pour l’émail des dents.
  4. l’extraction de dents et son remplacement. C’est la dernière des options !

Hygiène bucco-dentaire : comment prendre soin de ses dents ?

Il est conseillé de se brosser les dents au moins 2 fois par jour et pendant minimum 2 minutes avec une brosse à dents à poils souples afin de préserver les gencives et l’émail des dents. Les dentistes préconisent de changer de brosse à dents tous les mois et d’utiliser du fil dentaire et des brossettes pour compléter le brossage. Pour le dentifrice, veillez à utiliser ceux fluorés pour éviter l’apparition de caries. Enfin, brossez-vous la langue et les joues pour enlever les dernières bactéries et rincez-vous la bouche !