Le psychologue: Un allié inestimable pour les enfants en difficulté

Le psychologue: Un allié inestimable pour les enfants en difficulté

enfant-1Quand on pense “psychologue”, on a souvent l’image d’un spécialiste assis confortablement dans son fauteuil en écoutant un adulte parler de ses problèmes divers et variés (solitude, problèmes de couple, difficulté à s’adapter à son travail, etc.). Pourtant, le psychologue offre également une oreille attentive aux enfants qui sont confrontés à certains troubles mais qui ne parviennent pas à les mettre en mots. 

Si les adultes ont parfois des difficultés à parler de leurs sentiments les plus profonds, c’est encore plus difficile pour un enfant de mettre en mots ce qui peut le perturber durant son sommeil par exemple. Du coup, il ne suffira pas au psychologue de l’écouter et de le questionner sur ses émotions comme c’est parfois le cas avec des adultes. Non, il conviendra de mettre en place avec l’enfant une structure qui permettra au psychologue d’appréhender et de comprendre implicitement les différents maux.

Ce ne sera pas à travers le dialogue et l’écoute que le psychologue parviendra à comprendre l’enfant mais bien via le jeu ou le dessin par exemple.

Quand un enfant doit-il se rendre chez un psychologue ?

Il est parfois compliqué pour les parents de savoir à partir de quel moment leur enfant devrait peut-être rencontrer un psychologue car il est difficile de distinguer les comportements d’apprentissage de l’enfant des comportements inhabituels. Cependant, on peut tout de même dresser une petite liste non-exhaustive des situations face auxquelles les parents ont certainement intérêt à rencontrer un psychologue basé à Liège.

Parmi ces situations, on trouve:

  • Les relations parents-enfants compliquées
  • Les difficultés scolaires (aussi bien au niveau de l’apprentissage que face à des problèmes d’intégration)
  • Les phobies et les peurs incontrôlables
  • Des stress post-traumatique
  • Une dépression
  • Des troubles du langage
  • Des pleurs inexpliqués
  • Etc.

Il faut cependant garder à l’esprit que tout enfant suit une phase d’apprentissage depuis son plus jeune âge jusqu’à ses 18 ans. Cependant, si les parents ont un doute sur la caractère “normal” de tel ou tel comportement, faire appel à un psychologue à Liège pour recevoir une réponse avisée est certainement la réaction la plus adaptée.