Loi Pinel Rennes : les quartiers à privilégier

Loi Pinel Rennes : les quartiers à privilégier

Le secteur immobilier offre de nombreuses opportunités à tous ceux qui souhaitent investir en Hexagone. Depuis 2015, la ville de Rennes bénéficie d’un avis favorable auprès des investisseurs immobiliers de par sa législation. Grâce à la loi Pinel Rennes, il est possible de réduire voire effacer ses impôts sur les paiements de loyers. Il faut dire que Rennes dispose d’un immense patrimoine immobilier avec ses habitations médiévales et c’est d’ailleurs ce qui attire davantage d’investisseurs.

La Loi Pinel Rennes : qu’est-ce que c’est ?

Il s’agit d’un dispositif qui permet d’acquérir un bien immobilier dans l’un des quartiers éligibles à Rennes et le faire louer. Cette opportunité n’est valable que dans le cadre d’un investissement locatif sur une période de six, neuf et douze ans. Que la maison ou l’appartement soit neuf ou rénové, l’acheteur a la possibilité de réduire considérablement ses impôts sur le revenu locatif. Rennes s’inscrit dans une dynamique de modernité grâce à son plan de construction lancé il y a quelques années. Il prévoit la construction de milliers d’habitations neuves ou rénovées afin de satisfaire une demande de plus en plus croissante. Investir dans le secteur immobilier à Rennes est une meilleure alternative pour recevoir des revenus locatifs de manière régulière tout en payant moins d’impôts grâce à sa loi Pinel.

A voir aussi : Film décoratif : comment customiser vos fenêtres avec le film teinté ?

Les conditions pour être éligible à la loi Pinel Rennes

Pour bénéficier des avantages qu’offre cette législation, plusieurs conditions doivent être remplies.

Pour un logement rénové

Lors des travaux de réhabilitation de votre ancienne habitation, vous devez obtenir le label Bâtiment Consommation ou celui de Haute Performance Energétique. Ceci étant, le bien que vous souhaitez mettre en location doit répondre à onze critères des quinze prévus sur la décence et à six des douze critères de performance. Rendre son bien éligible à la loi Pinel Rennes n’est donc pas une tâche facile surtout lorsqu’il se situe dans une zone historique.

A lire en complément : Comment choisir votre bureau de direction

Pour un logement neuf

Il doit être construit selon les normes du dispositif Pinel Rennes. On est certain d’avoir un logement qui répond aux exigences en vigueur notamment celles de basse consommation d’énergie.

Si votre bien correspond aux normes de la loi Pinel, il doit être mis en location dans les 30 mois qui suivent après l’obtention du permis de construire ou suivant la date de la déclaration d’ouverture du chantier. Quoi qu’il en soit, cette date ne doit pas excéder décembre 2021 comme le prévoit le dispositif Pinel à Rennes. De plus, la location devra s’étendre sur une période de 6, 9 ou 12 ans. Le locataire doit occuper le logement dans les 12 mois après la réception des clefs. Il est important de préciser que le respect de ces dispositions est impératif au risque de payer toutes les réductions d’impôts dont vous bénéficiez.

loi pinel Rennes

Les zones à privilégier dans la loi Pinel Rennes

Les lieux bénéficiant des avantages de la loi Pinel Rennes sont répartis en 3 zones, notamment B1, B2 et C. la première catégorie concerne la ville de Rennes et ses quartiers environnant correspondant à ce dispositif de 2018 à 2021. B2 correspond aux quartiers peu éloignés de la capitale bretonne et éligibles au dispositif jusqu’en 2019. Pour ce qui est de la zone C, il s’agit des villes très éloignées de Rennes et dont les logements ont été construits sur la période allant du 1er janvier au 31 janvier 2017.

La zone B1

Celle-ci comprend la ville de Rennes et tous les quartiers se trouvant à moins de trente kilomètres du centre-ville. Il s’agit de : Bruz, Pont-Péran et Thorigné-Fouillard. Étant donné que les investisseurs peuvent s’intéresser à toutes les villes situées à 30km de Rennes, d’autres villes comme Saint-Malo ou Dinard peuvent aussi bénéficier de la défiscalisation de la loi Pinel Rennes.

La zone B2

Les propriétaires de biens immobiliers situés dans cette zone doivent au préalable obtenir une autorisation auprès du préfet de la Bretagne. Les villes éligibles doivent être à 30 à 80 km de Rennes, c’est le cas de : La Gouesnière, La Fresnais, Cancale, Noyal-sur-Vilaine, Saint-Briac-sur-Merou et Saint-Jouan-des-Guérets.

La zone C

Seuls les logements bâtis en 2017 sont éligibles à ce dispositif. Les villes concernées sont entre autres : Combourg, Antrain, Dingé, Gahard ou Melesseen.

Les prix des loyers varient également selon qu’on se trouve dans la zone B1, B2 ou C. Étant donné que Rennes représente la tension immobilière de la région, le mètre carré s’élève à 10,28€ tandis que dans la zone B2, il est fixé à 8,93€. Pour ce qui est de la zone C, la demande serait inférieure à l’offre.

Plusieurs profits sont rattachés à ce dispositif. Toutefois, les bénéficiaires doivent être domiciliés en Hexagone et payer suffisamment d’impôts. La réduction se fait selon la période de location. Elle est de 12% pour une location de six ans, soit 2% chaque année. 18% pour la location de neuf ans et 21% pour la location de douze ans. Tout le monde trouve son compte car le locataire sera logé dans une maison qui s’adapte à ses besoins alors que le propriétaire réduira ses impôts.