Perpétuel enchantement à Bali

Perpétuel enchantement à Bali

Destination de rêve s’il en est, longtemps considérée centre du monde par ses habitants, Bali, petite émergence terrestre au cœur des Îles de la Sonde est une perle rare. Accostée depuis des millénaires par les peuples d’Asie et depuis le début du 16ème siècle par les européens, Bali n’a cessé de subjuguer le visiteur : paysages sublimes, plages paradisiaques, volcans majestueux, peuple fort d’une culture ancestrale unique qui a su, siècle après siècle, intégrer avec art les influences venues d’ailleurs pour ne rien perdre de sa vigueur, même à l’heure du tourisme de masse.

Bali méridional

La pointe sud de Bali, Bali Selatan, est la partie de l’île qui accueille le plus de visiteurs. Les plages qui s’y succèdent sont, de loin, la raison majeure à cette affluence. De Caggu à Kuta, en passant par Seminyak et Leggian à l’ouest de Jimbaran à Nusa Dua, en passant Karma Kandara beach, Dreamland beach et Pandawa beach sur la presqu’île de Bukit au sud, et de Seragan à Sanur à l’est, la variété du littoral est telle que quel que ce soit ce à quoi l’on aspire, baignades, surf, plongée, farniente, ou simplement contemplation de magnifiques paysages et couchers de soleil, l’on en est comblé.

A lire également : La pratique du volley-ball au Brésil

pura luhur uluwatu

Mais si c’est le tourisme balnéaire qui prévaut dans la partie sud de l’île, la spiritualité qui anime Bali depuis des siècles y est aussi bien présente. A la pointe ouest de la péninsule de Bukit, perché entre ciel et mer, Le somptueux Pura Luhur Ulu Wattu, l’un des sept temples dédiés aux dieux de la mer, s’impose, grandiose, face à l’immensité de l’océan indien. La majesté du lieu confère aux espaces qui l’entourent une aura mystique qui ne peut laisser insensible. De même les autres temples de la mer tels que le Pura Tanah Lot, au nord de Canggu, et ceux de Sanur font presque oublier la bienfaitrice indolence que les plages procurent tant le caractère sacré qu’il en émane apaise et séduit. 

A voir aussi : Investir dans une seconde résidence à l'étranger: quels avantages?

Tourisme à Bali

Le complexe hôtelier de Nusa Dua, construit dans les années 1970 sur des terres jusque là inutilisées, a été conçu pour fonctionner en huis clos afin de préserver l’environnement naturel et culturel de Bali. Situé au cœur d’une cocoteraie le long de superbes plages de sable fin, ce mode de villégiature a atteint le but recherché à sa création et satisfait pleinement une clientèle fortunée désireuse d’isolement dans un cadre somptueux.

 De nos jours, les balinais ont cependant adopté une politique inverse. Ils encouragent les visiteurs à se mêler à la population et à pratiquer, sur l’ensemble du territoire, un tourisme culturel respectueux des coutumes et de l’environnement visant ainsi à la préservation du patrimoine et à la prospérité des habitants.

Ainsi Bali, la plus visitée des îles d’Indonésie, n’entend pas être victime de sa popularité et promet encore beauté, gaîté et sagesse à bien des voyageurs.