La guerre de la voiture d’occasion s’accélère

La guerre de la voiture d’occasion s’accélère

Au moment où les startups tentent de casser les codes d’un secteur assez abandonné face aux aléas des transactions entre particuliers, les constructeurs automobiles semblent avoir pris la pleine mesure de ce secteur pourtant stratégique dans l’augmentation de leurs ventes. Il faut dire qu’il y a de la place pour tout le monde, car le marché de la voiture d’occasion représente 2 fois celui de la voiture neuve. Dès lors, les entreprises le considèrent comme une sérieuse opportunité de développement.

A lire également : Comment reconnaître un garage automobile honnête ?

Rationaliser la filière

D’après plusieurs experts du secteur automobile, le marché de la voiture d’occasion n’a pas pris le temps de se consolider. Pourtant, c’est un marché qui a besoin de monter en compétences. Dès lors, il est possible de dégager de la valeur à condition de rationaliser cette filière. Il faut dire que les startups ont été les premiers à se jeter dans le marché. En effet, ils ont tenté d’apporter une offre essentiellement centrée sur la transaction. La plupart des offres disponibles sur le marché prévoyaient alors la sécurisation des offres disponibles sur le marché.

Les constructeurs essaient de rattraper leur retard

De l’autre côté du spectre, il faut dire que les constructions automobiles se veulent de plus en plus offensives sur le segment tout en espérant tirer leur épingle du jeu. En ce sens, il faut dire que PSA est sans doute le plus actif sur le sujet. Il y a tout juste un an, le groupe automobile français avait annoncé une prise de participation importante dans Aramis Auto, le leader de la vente automobile d’occasion sur le web. Plusieurs autres constructeurs entendent faire de même afin d’intégrer et maîtriser un secteur qui est bien plus stratégique qu’il n’y parait. En effet, tout laisse croire que les constructeurs automobiles ont besoin de remarketer leur offre en VO afin de pouvoir vendre des voitures d’occasion d’autres marques.

A lire également : Le leasing : une solution nouvelle pour changer de voiture

Reezocar innove dans le financement de la VO

Dans un monde en pleine mutation, la question de la propriétaire de la voiture d’occasion refait surface. En ce sens, de plus en plus de constructeurs la startup Reezocar propose une formule inédite, mais très efficace dans un contexte où le marché de l’export voiture d’occasion Marseille connait un réel essor. Il s’agit de la location avec option d’achat (LOA). Un mode de financement qui était jusque-là réservé aux voitures neuves et qui consiste à renoncer à la propriété de la voiture pour en être un simple locataire.