Trois ministères se disputent le pilotage du tourisme

Trois ministères se disputent le pilotage du tourisme

Depuis le dernier remaniement, tout le monde se demande actuellement sur quel ministère repose le tourisme en France. Richard Vainopoulos, le N°1 du réseau Tourcom, a donné son avis sur le sujet. Selon lui, si l’on veut réellement promouvoir et rendre ce secteur plus compétitif, il faut désigner un seul ministre responsable au lieu de laisser le pilotage entre les mains de 3 ministres.

Des déclarations d’intention qui n’aboutissent à rien

Récemment, Laurent Fabius se dit contre la hausse de la taxe hôtelière réclamée par les parlementaires socialistes. En effet, d’après ce ministre, cette mesure freine la promotion du tourisme et serait en totale contradiction avec l’engagement du président de limiter la surcharge fiscale. Ainsi, cette réaction tardive s’ajoute à ses précédentes déclarations d’intention stipulant que la promotion du secteur touristique est une priorité pour le ministère de l’Emploi et du Commerce extérieur de la France, et qu’il suggère 30 dispositions à adopter si on veut accroître la compétitivité du tourisme.

A découvrir également : 4 espèces d’orchidée à découvrir durant un voyage à Madagascar

Fleur Pellerin, pour sa part, a déclaré vouloir insuffler un nouvel élan pour favoriser l’essor du secteur tourisme, mais jusqu’ici rien de concret n’a été fait. Enfin, Arnaud Montebourg tient aussi à préciser que le pilotage du tourisme revient à son ministère. Et pour le prouver, il a annoncé qu’il a assigné en justice le site Booking.com. Ce dernier a toutefois nié l’existence de cette procédure.

Les professionnels du tourisme réclament un seul responsable

Trois ministères se disputent le pilotage du tourismeSelon Richard Vainopoulos, vu l’ampleur des tâches, il est essentiel que le pilotage gouvernemental du tourisme soit attribué à un seul ministre. Le président du réseau Tourcom a en effet indiqué que ce qui importe pour les professionnels du secteur, c’est d’attirer les touristes en France et de limiter les dépenses inutiles, pour ne citer que l’affectation des fonds publics à des organismes parapublics.

A voir aussi : L'OM : Outsider de la saison 2014-2015 : Pourquoi ?

Ainsi, pour lui, les problèmes de compétences entre ces 3 ministres ne font qu’empirer la situation et retardent le développement du secteur touristique en France.