Vivre en pays d’Ancenis : Anetz et Pouillé-les-Côteaux

Vivre en pays d’Ancenis : Anetz et Pouillé-les-Côteaux

Anetz et Pouillé-les-Côteaux sont deux beaux exemples de communes dynamiques de Loire-Atlantique, situées sur les bords de la Loire. Des lieux à visiter et à découvrir à l’occasion d’un passage du côté du pays d’Ancenis.

La commune d’Anetz, forte de ses 1900 habitants, appartient à la communauté de communes du pays d’Ancenis (COMPA). Située en Loire-Atlantique, la ville, dont il plane une incertitude quant à l’origine réelle de son nom, est située sur la rive Nord de la Loire aux bords de laquelle vous pourrez bien sûr flâner. Preuve de son passé, des vestiges romains y ont été découverts. Aujourd’hui, on peut notamment y visiter une grange médiévale appartenant à un ancien prieuré, ainsi que le château du Plessis de Vair. Un des attraits remarquables du village d’Anetz est également son séquoia géant. Grâce à l’association « Anetz Aujourd’hui et Demain », la politique culturelle de la commune est très dynamique : sorties moto, marches avec les loups ou encore soirées cinéma en plein air. L’intérêt, pour la commune d’Anetz, d’appartenir à la COMPA, c’est que de nombreux projets peuvent aboutir, là où avec le seul financement et le seul soutien de l’équipe municipale, ils auraient rencontré plus de difficultés.

A lire en complément : Quel type de trottinette pour adulte ?

Pouillé-les-Côteaux fait aussi partie de l’une des 29 communes de la COMPA. Elle tire son charme de ses paysages entre bords de Loire et côteaux. Tout comme Anetz, elle se trouve en Loire-Atlantique, et fait partie de l’espace urbain Nantes-Saint-Nazaire et de l’aire urbaine d’Ancenis. Petit village bien agréable d’environ 875 âmes, Pouillé-les-Côteaux se trouve dans une région essentiellement agricole. Les lieux remarquables sont l’église Saint-Aubin et la « grotte de Lourdes » : un lieu champêtre avec un calvaire et des stations vers la crucifixion. L’appartenance à la COMPA est essentiel pour la commune compte tenu des moyens de promotion et de soutien que livre cette communauté de communes. Pour la gestion des transports scolaires ou tout simplement l’obtention de subventions, appartenir à ce type d’entité est véritablement bénéfique, surtout lorsqu’il s’agit, ici, d’une structure aussi importante que la COMPA.

A lire aussi : Comment mieux récupérer entre deux séances de sport ?