WeWork révolutionne la location de bureau

WeWork révolutionne la location de bureau

Café et bière à volonté ! Cette startup américaine semble casser tous les codes du travail en entreprise. WeWork va sans doute révolutionner la location de bureau faisant en en faisant des espaces où détente et productivité sont de mise. Aujourd’hui, elle s’est lancée dans un vaste programme d’achats immobiliers afin de révolutionner le secteur de la location de bureau.

A lire également : Où peut-on faire des étiquettes pour vêtements ?

Fondée en 2010 à New York, WeWork veut sans doute aider à créer un monde où les gens vont travailler afin de construire leur vie, pas seulement pour la gagner. Présente dans plus de 20 pays, dont la France, WeWork a comme stratégie le fait de louer des immeubles entiers, puis les rénover pour y apporter sa patte.

Cocktail et manucure

Dans un espace commun à plusieurs milliers ou un bureau fermé qui accueille plusieurs personnes, les prix de la location chez WeWork tournent autour de 400 dollars dans une ville comme San Francisco. Cependant, il existe de plus en plus de grandes entreprises qui louent leurs locaux chez WeWork. Comme exemple, nous avons IBM qui a décidé de recouvrir à ce genre de location de bureau pour s’installer à New York. Aujourd’hui, la startup génère plus d’un milliard de dollars de chiffre d’affaires.

Lire également : Comment attirer de bons candidats ?

Pour les clients, il est possible de télécharger l’application WeWork, un petit réseau social dont le but est de contacter d’autres membres. Il sert aussi à informer les autres clients que certaines activités se déroulent dans l’espace de travail commun (cocktail, séances de manucure, etc.). Depuis quelques mois, WeWork s’est lancé dans la location d’appartements, de salles de gym et a même pu acquérir une école de codage informatique à New York. Toutefois, la startup ne souhaite pas être cataloguée et souhaite travailler à révolutionner un secteur longtemps dominé par les promoteurs immobiliers.

Une grande diversification de son modèle économique

Après avoir levé plus de 4 milliards de dollars auprès du groupe SoftBank. WeWork est aujourd’hui valorisée à hauteur de 20 milliards de dollars. C’est une startup qui bouleverse les idées reçues sur les différentes manières de travailler. De plus, elle travaille à offrir à la future génération une myriade d’opportunités pour la prochaine génération de créateurs dans le monde. Il s’agit de milliards qui lui permettent de diversifier largement son modèle à travers des investissements dans le domaine de la pierre. À la fin du mois d’octobre, l’entreprise avait d’ailleurs annoncé le rachat d’un très gros magasin à New York afin de chambouler le domaine de la distribution en y intégrant le coworking.