Comment savoir si l’on a une protection juridique ?

Comment savoir si l’on a une protection juridique ?

A lire en complément : Choisir un groupe électrogène: la marche à suivre

Au cours de notre parcours personnel, nous pouvons être traduits en justice (dans le cadre d’une défense ou d’une attaque). Cela peut sembler effrayant tant sur le plan administratif que financier. Nous avons parfaitement le droit de nous demander : « Comment vais-je payer les frais juridiques ? », « Puis-je choisir mon avocat ? ou encore « Est-ce que tous les coûts sont couverts ? ».

L’aide juridique (ou AJ) permet de couvrir tout ou partie des frais juridiques pour les personnes à revenus modestes . Pour cela, les limites maximales de ressources doivent être respectées en fonction de la composition de la famille (voir barèmes 2021). Veuillez noter que si vous êtes couvert par un contrat de protection qui couvre les frais d’action en justice, vous ne recevrez pas d’assistance juridique. Pour en savoir plus, consultez cette partie.

A lire également : Comment l’employé de musée a déchiré le cuir du fauteuil Napoléon 1er ?

La demande d’aide juridique peut être présentée dans plusieurs juridictions (voir liste). L’AJ peut être demandé avant l’action en justice ou pendant le traitement de l’affaire. Si la procédure concerne un pays membre de l’Union européenne, une demande spécifique doit être respectée.

Sachez que vous avez la possibilité de prouver votre éligibilité en réalisant une simulation gratuite d’aide juridique (découvrez les explications). Cela ne peut prendre que quelques minutes.

L’aide juridique peut être demandée dans de nombreuses situations, par exemple lors d’un divorce par consentement mutuel, pour faire exécuter une décision de justice, lors d’un procès… Découvrez tout ce que vous devez savoir sur Aide juridique 2021.

Qui a droit à l’aide juridique ? Dans quelles conditions ?

L’objectif de Legal Aid est d’aider les personnes à revenus modestes à faire valoir leurs droits à la justice . Vous pouvez en bénéficier pour vous défendre, mais aussi dans le cadre d’un attentat (partie civile…).

Pour être éligible à l’aide juridique, vous devez répondre à plusieurs critères d’éligibilité :

  • Respecter les limites maximales de ressources (voir ci-dessous) pour bénéficier d’une aide juridique complète (soutien à 100 %) ou d’une aide juridique partielle (55 % à 25 %)
  • L’affaire en question est considérée comme recevable (considérée comme légitime)
  • Vous n’êtes pas couvert par une assurance qui couvre les frais juridiques (avec votre assurance habitation ou automobile, par exemple) : Un certificat de non-couverture de l’assureur doit être joint à votre dossier d’aide juridique. Si les coûts sont partiellement couverts par une assurance, l’AJ peut également venir

Vous devez également savoir qu’il existe de nombreuses façons d’obtenir des conseils juridiques gratuits auprès de votre conseil municipal, de la chambre de justice… Pour plus d’informations, consultez cet article.

Vous pouvez également consulter un avocat par téléphone au 01 75 75 63 68 (service payant, prix d’un appel local).

Barème de l’aide juridique (totale ou partielle) : plafonds pour 2021

Pour déterminer leurs droits ou non à une AJ partielle ou totale, tous les revenus du ménage sont pris en compte pour les personnes mariées ou mariées et les enfants à charge.

Si vous n’effectuez pas de retour conjoint, les ressources du partenaire ne sont pas prises en compte. Il convient de noter que la pension alimentaire est intégré à la rémunération perçue.

Pour déterminer vos droits sur l’AJ, les recettes fiscales de référence, les actifs mobiliers et immobiliers sont pris en compte.

Point important  : Si le cas pour lequel vous demandez l’aide juridictionnelle concerne un membre de la famille, les recours de la personne ne seront pas pris en compte (en cas de divorce, par exemple).

Plafond total de l’aide juridique (soutien de 100 %)

Les limites maximales à respecter pour bénéficier d’une aide juridique complète sont calculées en fonction du nombre de personnes à charge dans le foyer fiscal. Si vous passez l’une des échelles ci-dessous (RFR, mobiliers ou immobiliers), vous pouvez être éligible à une assistance partielle (voir le paragraphe suivant).

Si vous avez droit à une assistance juridique complète, vous ne pouvez laisser que 13 euros à vos frais . Il s’agit du droit de réclamer paiement devant certains tribunaux.

Assistance juridique partielle : le plafond doit être respecté

Dans certains cas, une aide de 25 % ou 55 % peut être accordée . C’est ce que l’on appelle l’aide juridique partielle. Le taux de prise en charge est déterminé en fonction des ressources du ménage et de la composition de la famille.

Pour votre information  : Si vous êtes victime d’un crime jugé « particulièrement grave », de violence familiale ou si vous êtes victime de mineurs qui souhaitent faire appel à la JAF, une aide juridictionnelle peut être accordée d’urgence. Les ressources sont seront revus plus tard.

Simulation de l’aide juridique : Estimez vos droits en ligne

Vous pouvez estimer vos droits à l’aide juridique en quelques minutes directement à l’ adresse https://www.justice.fr/themes/aide-juridictionnelle. En quelques questions, vous pouvez vérifier votre éligibilité à une aide juridique partielle ou complète.

Cas d’aide juridique : comment faire une demande ?

La demande d’AJ est faite à l’aide du formulaire Cerfa n° 15626*01 Aide juridique que vous pouvez télécharger sur ce lien . Il doit être rempli et accompagné de toutes les pièces justificatives demandées (carte d’identité, titre de séjour, livre de famille, notification RSA, etc.). Pour vous aider complétez votre dossier d’aide juridique, vous pouvez consulter la note explicative de l’AJ.

Faites attention si vous avez une protection juridique, vous devez également fournir un certificat de votre assureur précisant si le sujet en question est couvert ou non . Plusieurs scénarios sont possibles :

  • Les frais facturés par votre assureur ne sont pas acceptés : Dans ce cas, vous devez joindre le certificat de non-couverture. Vous et votre assureur devez le remplir.
  • Les coûts sont partiellement couverts : dans ce cas, vous devez fournir les documents attestant le montant de la garantie et les différents coûts couverts par votre protection civile.
  • Les frais sont entièrement couverts par l’assureur : dans ce cas, vous ne pouvez pas bénéficier d’une assistance juridique.

Selon la juridiction dont dépend votre cas et lorsque vous faites votre demande, le dossier complet de l’aide juridique doit être déclaré  :

  • Devant le tribunal judiciaire de votre lieu de résidence si l’affaire n’a pas commencé
  • Au tribunal judiciaire, cela dépend de l’affaire si la demande est faite au cours de l’affaire.
  • Si votre cas dépend de la Cour d’appel civile : auprès du tribunal judiciaire (dans votre municipalité ou après son dépôt)
  • Si votre cas dépend de la Cour de cassation : directement devant la Cour de cassation
  • Si votre entreprise dépend du Conseil d’État : directement au Conseil d’État
  • Si votre cas dépend de la CNDA (tribunal national d’asile) : directement au CNDA

Point important  : Si votre cas est jugé par un pays de l’Union européenne, vous recevrez une assistance juridique conformément aux termes du pays en question. Pour postuler, veuillez remplir les formulaires disponibles à cette adresse https://e-justice.europa.eu/content_legal_aid_forms-157-fr.do. Ils doivent être envoyés au ministère français de la Justice, qui enverra ensuite leur demande. Veuillez noter que cette procédure n’est pas disponible pour le Danemark.

Paiement de l’aide juridique : devons-nous anticiper les coûts ?

Une fois votre dossier accepté, vous disposez de 12 mois pour recourir à l’aide juridique. Le paiement de l’AJ est effectué directement aux professionnels du droit (avocat, shérif…).

Si vous êtes condamné à payer des dommages et intérêts à la suite de l’affaire en question , vous devez sachez que les coûts ne sont en aucun cas couverts par l’AJ. En outre, si votre action est jugée abusive aux yeux du tribunal, vous devrez peut-être rembourser l’aide que vous avez reçue.

Êtes-vous libre de choisir votre avocat avec assistance juridique ?

Contrairement au Solidarity Health Supplemental, où vous devez choisir parmi une liste de 11 organisations accréditées, vous pouvez choisir librement votre avocat (ou un autre professionnel tel qu’un huissier de justice…).

Comment désigner un avocat pour l’aide juridique :

  • Vous choisissez votre avocat  : L’avocat doit avoir accepté de vous représenter. Pour ce faire, vous devez remplir le certificat d’accord figurant sur le formulaire AJ. Veuillez noter que l’avocat a le droit de refuser une personne couverte par l’assistance légal.
  • Vous n’avez pas d’avocat ou votre avocat refuse de vous représenter  : Dans ce cas, un avocat peut se voir confier un employé de bureau. Attention, cela ne vous permet pas de bénéficier automatiquement de l’aide. Vous devez remplir les conditions d’éligibilité, même si un avocat a été désigné.

Si vous bénéficiez de l’AJ complet, l’avocat (même commis d’office) ne peut pas vous facturer de frais pour vous représenter . Vous ne serez pas rémunéré pour l’aide juridique. En revanche, si vous avez obtenu une assistance partielle, les honoraires de l’avocat seront négociés directement avec lui.