Contrôle fiscal, check-list pour le réussir

Contrôle fiscal, check-list pour le réussir

Vous souhaitez terminer à temps votre déclaration d’impôt sans avoir à vous stresser ? Voici quelques préparatifs qui vous permettront de mener à bien votre contrôle, sans avoir à vous stresser.

Avoir les documents nécessaires

Le premier conseil que vous offrira votre avocat avant un contrôle fiscal est de bien vous préparer. Pour ce faire, il vous suggèrera d’avoir tous les documents nécessaires lors du contrôle à portée de mains. Vous éviterez ainsi de paniquer lorsque le fisc arrive chez vous. La liste des documents est différente entre les entreprises et les particuliers, quoi qu’il en soit, ci-après quelques : carte d’identité,  numéro de compte bancaire, les informations concernant les revenus, les assurances vie,  les attestations fiscales, les décomptes de tous les versements aussi bien dans la vie quotidienne que dans la vie entrepreneuriale. D’autres documents puissent être ajoutés à cette liste, dans ce cas, n’hésitez pas à faire appel à votre avocat fiscaliste pour avoir de plus amples détails.

A lire aussi : Un bureau de traduction : essentiel pour les entreprises

Se soucier des détails pour le contrôle fiscal

Afin de ne pas être surpris au dernier moment, il est recommandé de vérifier tous les détails. Cela concerne entre autres la date limite pour votre déclaration fiscale annuelle. En effet, pour les retards, l’administration fiscale n’hésite pas à prendre des mesures drastiques telles qu’une majoration pouvant atteindre jusqu’à 200% sur l’impôt ainsi qu’une amende. Pour cela, si vous avez choisi de remplir un formulaire manuscrit, pensez à respecter la date butoir. Cela vous évitera bien de soucis.

Mais comme le gouvernement essaie de répondre aux attentes de chaque contribuable tout en l’aidant à remplir ses obligations, il est désormais possible d’effectuer sa déclaration d’impôt en ligne. Vous pourrez ainsi jouir de la simplicité offerte par la fiscalité internationale et cela partout où vous êtes. Très fonctionnel et sécurisé à la fois, vous n’aurez aucun problème à utiliser cet outil de déclaration en ligne.

A lire aussi : Qu’est-ce qu'une reconversion professionnelle ?

A noter que si vous avez dépassé la date butoir pour vos déclarations, vous pouvez faire mandater un professionnel, à l’instar d’un avocat fiscal, d’un comptable fiscaliste ou autres pour éviter toutes les sanctions pouvant être prises à votre encontre.

Se faire aider pour un maximum de sûreté

Même si la déclaration d’impôt n’est pas une chose facile, il est conseillé de bien vérifier ses déclarations puisque le fisc ne joue pas avec les erreurs. Donc, en cas de doute, il est judicieux de faire appel à des professionnels. Vous pourrez retrouver des brochures explicatives concernant le remplissage du formulaire de déclaration d’impôts, mais si vous n’y arrivez pas, ne prenez pas le risque d’effectuer votre déclaration et d’en subir les conséquences par la suite.

Plus vous êtes juste dans vos déclarations, plus vous éviterez de vous retrouver avec l’administration fiscale dans votre dos. Vous pourrez ainsi profiter pleinement de votre année de travail sans avoir à vous soucier de la justesse  du formulaire que vous avez complété. Certes, cela à un coût mais au final en cas de contrôle, vous pourrez effectuer une réelle économie tout en évitant les sanctions.