Coronavirus : faut-il s’inquiéter des colis venant de Chine ?

Coronavirus : faut-il s’inquiéter des colis venant de Chine ?

Devant la propagation du coronavirus, l’OMS a déclaré que le monde connaît une urgence de santé public. De nombreux internautes craignent donc d’être contaminés s’ils reçoivent un colis en provenance de Chine. Être au contact de ce type d’objets fait-il courir le risque d’être malade ? Pour les autorités sanitaires, il s’agit d’une rumeur totalement infondée, le risque de contamination étant égal à 0.

Zéro danger concernant les colis envoyés de Chine

Le coronavirus commence à inquiéter l’ensemble de la population mondiale. Les voyageurs rentrant de Chine sont susceptibles d’être placés en quarantaine, alors que les colis continuent à être envoyés de façon habituelle. Et pour cause : le Ministère de la Santé et les médecins spécialistes en virologie affirment qu’il n’y a absolument aucun danger attaché aux colis adressés de Chine. Selon eux, l’envoi de colis depuis la Chine est totalement inoffensif.

Lire également : La chirurgie esthétique en Russie

Comment se propage le coronavirus ?

Le coronavirus se transmet de deux façons : par les voies respiratoires ou par contamination de surface. Concrètement, soit une personne touchée éternue et les gouttelettes atteignent vos muqueuses, soit vous touchez sa main après qu’elle a éternué et vous risquez de vous contaminer si vous vous touchez le visage. Il est donc possible que des postillons et des gouttelettes soient présentes à la surface d’un colis. Mais dans ce cas, le virus survit très peu de temps à l’air libre. Vous n’êtes donc exposés à aucun risque en cas d’envoi de colis.

Le coronavirus ne survit pas longtemps à l’air libre

Le coronavirus est un virus fragile. Il meurt en deux ou trois heures seulement au contact de l’air. En effet, s’il peut survivre plusieurs jours dans un milieu liquide, il se dégrade très vite sur les zones sèches inertes. Les chercheurs en laboratoire de virologie ont rappelé les conditions favorisant la propagation du virus : un taux d’humidité élevé, une grande quantité de virus déposée sur une surface qu’une autre personne touche, une certaine température.

A lire en complément : Rester en excellente santé grâce aux anti-inflammatoires naturels

Le voyage d’un colis transporté de Chine jusqu’en Europe dure plusieurs jours. Lors du transport, le virus subit de grandes variations de températures et ne peut survivre. Faces aux inquiétudes des internautes, les experts alertent contre les risques d’hystérie collective. Ils appellent à ne pas tomber dans la psychose, tout en soulignant l’importance de prendre quelques mesures d’hygiène. Comme pour la grippe saisonnière, il est conseillé de se laver les mains plusieurs fois par jour, de jeter les mouchoirs usagés, et d’éviter de se toucher le visage et la bouche.

Si vous êtes particulièrement inquiet, vous pouvez donc vous laver les mains après avoir ouvert votre colis venu de Chine. Même s’il n’y a aucune chance pour que le virus ait survécu au voyage. En tout état de cause, le ministère de la Santé a créé une page internet dédiée pour répondre à vos questions.