Pourquoi choisir le domaine de l’optique pour ses études ?

Pourquoi choisir le domaine de l’optique pour ses études ?

L’optique offre une multitude de débouchés pour accéder à des métiers passionnants, novateurs et évolutifs. C’est un secteur en pleine croissance compte tenu de son utilisation tant dans le domaine de l’ophtalmologie-lunetterie que dans les technologies de pointe associés à l’imagerie.

Rien que pour l’optique appliquée dans la correction de défaut de vision, 2 Français sur 3 en sont consommateurs soit en portant des lunettes soit en mettant des lentilles.

A lire également : Comment trouver un centre de formation d'apprentis ?

optique

Les métiers associés à l’optique

Le métier de l’optique est accessible avec des diplômes d’Etat allant du Bac Pro au Bac +5 et avec des certificats professionnels allant du CAP au CQP. Si le BTS en optique-lunetterie attire de plus en plus de jeunes voulant accéder au plus vite à un métier prometteur, il existe d’autres diplômes similaires comme le technicien en optique ou plus poussé tel que l’Ingéniorat en optique industriel. Les métiers les plus fréquents sont : ingénieur en optique industrielle, manager de vente en optique-lunetterie, monteur en optique-lunetterie, opticien-lunetier, optométriste, technicien spécialisé en photonique ou optronique, technicien supérieur en optique instrumentale.

A découvrir également : Les aires de jeux au service de l'autonomie de vos enfants

opticien

Les diplômes requis

Le CAP en optique et le Bac Pro en Optique lunetterie ouvrent la voie pour un poste de monteur-vendeur dans un magasin d’optique et permettent d’accéder à une étude supérieure ou à une formation professionnalisante dans le même secteur. Le BTO optique est le diplôme requis pour être opticien tandis que d’autres Bac +2 valident la compétence d’un technicien en optique. L’intéressé peut par la suite poursuivre une étude axée vers la gérance d’un magasin avec une Licence DEG optique-lunetterie, un CQP responsable technique de magasin d’optique ou vers une étude scientifique. Les débouchés sont en tout cas nombreux et le salaire n’est pas le SMIC. Un opticien débutant gagne près de 1.700 euros en général alors qu’un confirmé émarge à plus de 2.200 euros mensuellement. De quoi provoquer des vocations !