La SCPI Corum Conviction enregistre de belles performances

La SCPI Corum Conviction enregistre de belles performances

Classée n°1 des SCPI à capital variable depuis 2012 (source IEIF), la SCPI Corum conviction à offert en 2015 6.30% de dividendes.

Elle se place ainsi en haut du tableau des SCPI de rendement dont la moyenne est de 5% par an. Cette performance est stable depuis son lancement en 2012.

A découvrir également : TradingSat révèle une nouvelle version

La stratégie de gestion de la société Corum Asset Management est efficace comme le prouve les très bons chiffres communiqués.

En effet la gestion respecte les règles de transparence en communiquant à ses souscripteurs les informations relatives aux acquisitions, aux revenus perçus et aux résultats.

A découvrir également : Les conditions d’éligibilité au crédit d’impôt pour sa véranda

Avec une taille de 363 millions d’euros au 31 mars 2016 pour un ensemble de 48 immeubles et 93 locataires, la SCPI offre un parc immobilier important.

Sont taux d’occupation physique est de 99.2% au premier trimestre 2016 et son parc immobilier est relativement moderne,  avec une part importante d’actifs respectant les dernières normes environnementales.

Investissement immobilier

Les raisons de cette performance

La société Corum Asset Management tiens à gérer elle-même ses immeubles, leurs locataires et le paiement des loyers. C’est ainsi qu’elle peut sélectionner des enseignes célèbres avec une faible probabilité d’impayés.

Il s’agit d’une SCPI de rendement qui acquière des locaux commerciaux, des bureaux, des entrepôts et des hôtels pour répondre à la demande de secteurs diversifiés. C’est ainsi que la SCPI est investie à la fois dans les domaines du tertiaire, de la santé, du tourisme…

Les gestionnaires recherchent au niveau européen des opportunités offrant un rendement à l’acquisition et ayant un marché à fort potentiel.

Cette diversification tant sur le plan européen que du point de vue des secteurs d’activité permet une certaine stabilité du rendement de la SCPI, et limite ainsi le risque de changement de conjoncture.

En plus de se diversifier, la SCPI Corum Conviction offre des garanties satisfaisantes à ses investisseurs puisqu’elle conserve chaque année une part importante des bénéfices réalisés. Ainsi sont report à nouveau au premier trimestre 2016 est de 8%. La moyenne depuis sa création étant de 7.5%. Cette marge de manœuvre permet à la société de gestion de faire face à un éventuel imprévu (gros travaux, impayés de loyers, vacance des locaux…) tout en continuant de verser des dividendes aux souscripteurs.

La SCPI devient ainsi moins dépendante de la conjoncture économique, ou du moins peut y faire face sereinement grâce à des réserves de cash.

Comment investir ?

La part de la SCPI est revalorisée chaque année. Elle ne cesse de croître depuis le lancement en 2012. Ainsi, le prix de la part est passé de 1 045€ à 1 060€ au premier juin 2016, soit une augmentation de 1.29%.

Le minimum de souscription est ainsi de 1 060€ tout frais compris.

Cela permet de se constituer un capital immobilier avec un minimum de liquidité ce qui n’est pas possible avec l’investissement en direct. C’est l’avantage de la « pierre papier ».

L’autre avantage est que cela permet un revenu potentiel chaque mois.

Il est également possible de souscrire des parts dans la SCPI Corum Conviction à crédit.

En ayant recours à l’endettement, l’investisseur met à profit sa capacité d’endettement pour acquérir des parts. Les rendements offerts permettent de limiter le remboursement et ainsi de conserver une partie de sa capacité d’épargne.

Dans une période où les taux d’intérêt sont historiquement bas, il est judicieux de recourir à ce mode d’investissement.

A noter que les intérêts du crédit sont ensuite déductibles des revenus fonciers distribués par la SCPI.