Les erreurs faites avec leurs chiens

Les erreurs faites avec leurs chiens

Il est si difficile de comprendre ce que ressent un animal. Même si le non-verbal peut parfois exprimer de la colère, de la tristesse ou de la joie, les réactions du chien sont parfois imprévisibles et on réalise souvent trop tard qu’on vient de faire une petite bêtise. Celui qui accueille un chien pour la première fois dans sa famille est encore plus à risque de faire des erreurs, que ce soit au niveau de l’éducation courante que dans la vie de tous les jours!

L’erreur est humaine, mais il serait tout de même préférable de comprendre les concepts de base de la communication et de la cohabitation. Avec cet article, vous progresserez un peu dans la bonne direction!

A lire en complément : Une meilleure gestion des dépenses d’énergie en faisant les bons choix

La caresse sur la tête

On tend à caresser un chat sur la tête : c’est sa zone la plus sensible et ça provoque chez lui un ronronnement presque immédiat. Les hommes et les femmes qui sont en amour vont régulièrement se jouer dans les cheveux, comme le père caressera doucement son fils ou sa fille dans un but de réconfort ou de tendresse. Malheureusement, les choses ne sont pas perçues de la même façon par le chien! En effet, celui perçoit la main sur sa tête comme une demande de soumission. Il risque probablement de chercher à éviter votre main, ou sinon, il endurera avec un certain inconfort. Il se soumet déjà naturellement à vous, mais il ne sent pas nécessairement l’envie de vous exprimer sa soumission d’une façon si humiliante!

Caresse chien tête

A lire en complément : Une façade poreuse ? Quelles solutions s'offrent aux ménages ?

L’arrivée du bébé à la maison

Vous n’allez certainement pas vous empêcher d’avoir des enfants sous prétexte que Caramel n’a pas vraiment envie de partager son territoire avec un nouvel occupant! D’un autre côté, comme l’arrivée du bébé dans la maison risque quand même de bousculer sa routine de façon importante, il serait préférable de l’habituer progressivement à son existence, surtout si c’est un chien territorial comme le chow-chow.

La meilleure façon de le faire est d’abord d’introduire Caramel à l’odeur d’un bébé, par exemple de la poudre ou des lotions pour bébé. Appliquez un peu de lotion sur une poupée de chiffons, ça fera presque comme une forme humaine! Ensuite, lorsque bébé naît à l’hôpital et que la mère doit rester de 24h à 48h sous surveillance avec lui, le père peut prendre une serviette imprégnée de son odeur et la présenter au chien à la maison. De ce fait, il reconnaîtra l’odeur du bébé lorsque celui-ci arrivera à la maison.

Toujours dans les préparatifs, il pourrait être intéressant de l’introduire à la chambre du bébé de façon à ce qu’il soit moins curieux de s’y rendre une fois que le bébé sera né. Lorsqu’il en aura fait le tour une fois, commencez à lui en interdire l’accès, la chose sera plus naturelle par la suite lorsque le nouvel occupant y sera. Enfin, les enregistrements de pleurs de bébé sont eux aussi connus comme intéressants pour habituer votre toutou.

Enfin, comme dernier conseil, essayez de ne pas trop briser la routine du chien une fois que le bébé sera là. Gardez les heures de repas au même moment qu’elles étaient, continuez de le sortir dans la mesure du possible et caressez-le aussi à l’occasion pour qu’il ne se sente pas trop seul. Les premières semaines seront difficiles pour lui mais le chien et le nouveau-né deviendront éventuellement les meilleurs amis du monde… du moins, je vous le souhaite!

Chien bébé

Choisir une race de nature… en ville

L’husky sibérien est un chien qui n’est pas très chanceux; sa beauté légendaire pousse toutes sortes de maître à en faire le choix, même si c’est clairement un toutou réservé à une vie très sportive de campagne. Si vous osez prendre la folle décision d’adopter cet animal dans un petit appartement en plein cœur de Montréal, vous le condamnez pratiquement à une vie de misère et, après quelques mois, son comportement risque de dérailler et vous envisagerez déjà de le donner. J’espère sincèrement qu’il aura la chance, alors, de se trouver une famille loin de la ville qui pourra lui faire brûler son énergie superflu et le faire flairer l’air pur de la campagne.

Donner trop de bain à son chien

Le bain n’est pas la seule alternative pour déloger la crasse qui s’accumule dans le pelage d’un chien. Souvent, avec un bon coup de langue  ainsi qu’une séance de brossage de la part du maître, Médor sera aussi propre que jamais!

Le bain, d’ailleurs, risque d’endommager la couche protectrice qui se forme sur le pelage. Celui-ci deviendra beaucoup moins soyeux. Certaines races ne sont pas faites pour être lavées plus de deux fois par année… en regardant la fiche de race d’un chien sur un site web consacré à celles-ci, vous pourrez trouver l’information pertinente qui vous permettra de moduler vos bains en conséquence.

Chien bain

Laisser son chien seul trop longtemps

Les troubles de comportement des chiens découlent en bonne partie de la solitude qu’ils éprouvent. Celle-ci les rend très nerveux et ils vont aboyer ou faire leurs besoins de façon inappropriée à cause de la nervosité. Vos voisins risquent donc de grincer des dents à cause des aboiements et, de votre côté, vous aurez du pipi à nettoyer sur le plancher!

Essayez autant que possible d’avoir quelqu’un pouvant passer le midi pour donner signe de vie à votre cher ami. Sinon, évitez certaines races qui ne tolèrent pas du tout la solitude… le rottweiler en fait partie mais il y en a plusieurs autres.

Refuser la cage pour l’apprentissage de la propreté

Enfin, sachez que bien qu’elle puisse paraître cruelle en premier lieu (ce n’est pas le cas), la cage est un accessoire excessivement utile pour l’apprentissage de la propreté chez le chien. Comme il ne fait pas ses besoins là où il dort, si vous le laissez quelques heures dans la cage, vous avez pratiquement l’assurance qu’il ne se laissera pas aller pendant ce temps… sous réserve que vous respectiez la capacité de sa vessie, bien entendu.

D’ailleurs, quand il s’habitue, il apprécie même de dormir dans son nid. C’est comme un lieu qui lui est réservé, une petite niche intérieure… arrangez-vous seulement pour lui offrir une cage confortable et il devrait être heureux.