Fertilité: comment connaître sa période de fécondité?

Fertilité: comment connaître sa période de fécondité?

Vous ne parvenez pas à tomber enceinte? Tout n’est parfois qu’une question de timing… Or, peu de femmes savent quand survient leur période de fécondité et quelle en est leur durée. Apprenez-en davantage pour maximiser vos chances de donner naissance. 

L’ovulation  

Savez-vous exactement à quoi correspond l’ovulation? Ce phénomène est en réalité l’instant où l’ovaire libère son ovocyte.

A lire en complément : CrazyBulk : une révolution des stéroïdes avec D-Bal et d’autres compléments naturels

Quand survient l’ovulation?

La période de fécondité peut varier d’une femme à une autre. En réalité, elle est fonction de la longueur du cycle de cette dernière. Si leur longueur oscille entre 23 et 35 jours, la majorité des femmes présentent toutefois un cycle de 28 jours.

Vous ne savez pas si vos cycles sont normaux, courts ou longs? Notez qu’un cycle débute le premier jour des règles pour se terminer le jour avant les prochaines menstruations.

A lire en complément : Comment les lobbys ont renversé l'opinion publique européenne sur la cigarette électronique ?

Quand tenter de procréer?

La règle à retenir est que la période d’ovulation débute 14 jours avant le premier jour des règles, ce qui correspond à la phase lutéale.

Autre fait important: si un ovocyte a une durée de vie de 24 heures, le spermatozoïde, quant à lui, peut survivre durant près de 4 jours.

Pour connaître la fourchette où tous les espoirs sont permis en fonction de la longueur de votre cycle, sortez donc les calculettes!

  • Cycle normal : si l’on suit la règle précédemment édictée, il est aisé de constater que la date d’ovulation d’une femme présentant un cycle normal correspond au 14ème jour, 28 moins 14 étant égal à 14. Si l’on sait que la meilleure période correspond aux quatre jours précédant l’ovulation et au lendemain du dernier jour d’ovulation, il convient donc d’avoir des rapports entre le 10ème et le 15ème jour.
  • Cycle court ou long : la même règle est d’application pour les cycles de longueur différents. Si votre cycle dure 21 jours, il vous suffit de soustraire 14 à 21 pour connaître la période d’ovulation. Il en va de même pour les cycles plus longs. Si, par exemple, votre cycle dure 34 jours, votre période de fécondité s’étalera donc du 16ème au 21ème jour de votre cycle.