Le métier d’agent de recouvrement

Le métier d’agent de recouvrement

Le métier d’agent de recouvrement est un métier qui est beaucoup plus complexe qu’il n’y paraît. Il ne s’agit pas simplement de chasser les mauvais payeurs. Vous souhaitez devenir agent de recouvrement ? On vous parle en détails de ce métier et de la formation nécessaire pour accéder à l’emploi.

Que fait un agent de recouvrement ?

Pour le commun des mortels, un agent de recouvrement a un métier qui ne donne pas forcément envie de le pratiquer. Demandes de remboursement de dettes, de créances… L’agent de recouvrement a un rôle beaucoup plus pluridisciplinaire et complexe, avec notamment une fonction essentielle, celle d’éviter des procédures judiciaires lourdes.

A découvrir également : Calculer votre avantage fiscal facilement à l'aide de la loi Duflot

L’agent de recouvrement est mandaté en tant que professionnel afin de récupérer des sommes dues, sous formes d’impayés. Les impayés sont le mouton noir des entreprises : lorsqu’un client ne paye pas en temps et en heure, les conséquences peuvent être plus ou moins importantes, en fonction du statut de l’entreprise, de sa santé financière, de ses arrières.

Le lien entre débiteur et créancier

Un lien financier très fort et important existe entre tout débiteur et son créancier. Mais il arrive que des situations se présentent et que ce lien soit rompu, déséquilibré voire mis à mal. Après maintes et maintes relances de la part du service de facturation, sans réponse, il est nécessaire d’agir.

Lire également : Tout savoir sur le cuivre : un métal passionnant

C’est à ce moment-là que l’agent de recouvrement intervient. Il essaie de trouver et de comprendre la raison des impayés avant de demander des comptes. Il contacte le client qui n’a pas payé sa dette, par mail ou téléphone et propose bien souvent une procédure de recouvrement à l’amiable, avec si besoin la mise en place d’un échelonnage du remboursement.

Vous éviter les procédures judiciaires

Le but premier de l’agent de recouvrement est de tout mettre en oeuvre pour éviter une procédure judiciaire fastidieuse et très lourde. Débiteur et créancier doivent pouvoir éviter d’avoir recours à la justice si possible.

Il faut savoir qu’un agent de recouvrement n’est appelé qu’après un certain nombre de mesures mises en place pour relancer le débiteur responsable des impayés. Une analyse précise des raisons qui ont poussé le débiteur à décider de ne pas payer, mais aussi de la situation financière du créancier, doit être effectuée par l’agent de recouvrement, avec un comptable.

Dans le cas où aucune solution n’est trouvée et qu’une entente est impossible sur la situation de non paiement, alors il sera plus que nécessaire d’engager une procédure judiciaire entre le débiteur et le créancier. C’est l’agent de recouvrement qui se charge d’ouvrir la procédure judiciaire.

Devenir agent de recouvrement : quelle formation ?

Pour devenir agent de recouvrement, plusieurs voies sont possibles, sachant qu’aucun diplôme particulier ou formation ne sont en réalité requis. Ce métier est ouvert à tous et à toutes. Les études à suivre peuvent donc être de tous bords avant de s’orienter vers le recouvrement.

Au cours d’un changement de carrière ou d’une transition professionnelle, il est tout à fait possible de se rediriger vers le métier d’agent de recouvrement.

Le niveau d’études minimum exigé

Un niveau d’études minimal est demandé : vous devez posséder le brevet des collèges. On peut noter que nombre de professionnels travaillant ce secteur sont titulaires d’un baccalauréat professionnel, voire d’un Bac + 2. Si vous avez en plus de cela une expérience en tant que chargé de clientèle ou de contentieux, vous aurez plus de chances d’accéder à l’emploi.

Par ailleurs, ne négligez pas l’importance de travailler votre anglais : cette compétence vous ouvrira les portes des grandes entreprises ayant des contrats à l’international.

Les compétences requises

Pour exercer son métier mais surtout pour avoir des chances de trouver un poste intéressant et d’évoluer, le futur agent de recouvrement doit avoir plusieurs compétences :

  • Une excellente capacité rédactionnelle , notamment pour les lettres de relance ;
  • Une parfaite connaissance de la loi et des procédures ;
  • Une rigueur professionnelle ;
  • Une bonne communication orale et de la diplomatie ;
  • Un don développé pour la persévérance ;
  • Une très bonne organisation ;
  • Une résistance au stress et à la pression, etc.

Exercer le métier d’agent de recouvrement

Un agent de recouvrement peut exercer sa profession de deux manières différentes. Soit il décide de travailler au sein d’un service, en interne et pour une entreprise : dans ce cas, il sera salarié de l’entreprise en question, en contrat à durée déterminée ou en contrat à durée indéterminée.

L’agent de recouvrement peut aussi choisir de travailler dans une société regroupant plusieurs agents de recouvrement. Le créancier mandate alors l’un des agents en faisant appel à l’entreprise qui les regroupe, par exemple un cabinet. Le mandat fixe de manière précise ce qui est exigé de la part de l’agent de recouvrement.

Salaire et débouchés pour le métier d’agent de recouvrement

Un débutant dans le secteur du recouvrement va pouvoir toucher un salaire équivalent au SMIC, sans compter les primes éventuelles. En fin de carrière, il est possible d’atteindre les 2 000 euros net mensuels.

En fonction de vos années d’expérience, votre salaire brut annuel évolue comme pour tout métier. Il pourra ainsi passer de 16 000 euros brut annuels à 26 000 euros brut annuels, après 10 ans d’expérience.

Quant aux débouchés pour tout agent de recouvrement, ils sont les suivants :

  • Si vous souhaitez évoluer dans votre métier, il est possible de devenir conseiller clientèle en banque ou dans le secteur des assurances. Vos connaissances seront précieuses.
  • Vous pouvez ouvrir votre cabinet et proposer des services de recouvrement ;
  • Vous pouvez aussi devenir manager d’équipe et encadrer des agents ;

Agent de recouvrement : trouver une formation

Vous avez besoin de trouver une formation afin de vous réorienter et d’arriver avec un bagage ? Vous pouvez toujours faire une formation en tant que conseiller ou assistant juridique.

Renseignez-vous auprès de l’AFDCC, l’association française des Credit Managers, une référence en la matière qui saura vous orienter en fonction de vos aspirations.

L’AFDCC propose une formation entièrement dédiée aux agents de recouvrement, tout comme d’autres organismes. Vous obtenez un titre de niveau IV, ce qui vous ouvre les portes de l’emploi en entreprise en tant qu’agent de recouvrement en interne.