Le métier de chargé de recrutement

Le métier de chargé de recrutement

Dans le domaine des ressources humaines, le chargé de recrutement tient un rôle essentiel. Aussi appelé chargé de ressources humaines, le chargé de recrutement a pour mission essentielle le recrutement de collaborateurs de qualité mais aussi le tri des candidatures. On vous parle en détails du métier de chargé de recrutement.

Le rôle du chargé de recrutement en ressources humaines

Trouver un profil idéal, trier les candidatures, recevoir en entretien… Le chargé de recrutement a diverses missions à remplir. De manière assez typique, un chargé de recrutement va travailler en cabinet de ressources humaines ou directement au sein d’une entreprise ayant besoin de ses services.

Lire également : Le chanteur Matt Pokora investit dans la restau­ra­tion

Le chargé de recrutement se donne pour mission première de savoir repérer les profils qui peuvent correspondre aux postes disponibles. L’intuition est donc une grande part du travail du chargé de recrutement, qui doit pouvoir cerner la personne à la fois sur une base de compétences et sur une base de psychologie.

Les exigences étant aujourd’hui hautes en termes de recrutement au sein des entreprises, tout chargé de ressources humaines est susceptible de travailler sous pression.

A découvrir également : La hantise des parisiens : se garer dans la capitale

Passer des annonces, trier les CV

Que ce soit en création de poste ou pour un remplacement temporaire ou pérenne, tout chargé de recrutement ou responsable de ressources humaines (RH) ont pour mission de rédiger les annonces correspondant aux postes proposés. Les annonces sont ensuite diffusées via divers canaux :

  • Sites d’emploi ;
  • Cabinets de recrutement ;
  • Site de l’entreprise concernée, etc.

Le responsable ressources humaines reçoit, suite au passage des annonces, des candidatures. Un travail de tri peut commencer, sur CV et lettre de motivation, selon les exigences.

Après un premier tri, les entretiens d’embauche peuvent avoir lieu. Il incombera alors au chargé de recrutement au au responsable Ressources Humaines de prendre une seconde décision sur le candidat. Cette décision est prise sur un certain nombre de critères :

  • La correspondance en termes de compétences demandées ;
  • Le potentiel d’apprentissage du candidat ;
  • Le profil psychologique du candidat ;
  • La cohérence des demandes du candidat en termes de rémunération, etc.

Savoir évoluer dans son métier

En intégrant un service RH, le chargé de recrutement peut tout à fait être amené à diversifier ses missions. Parmi elles, représenter une entreprise sur un salon, évaluer un processus de recrutement, mettre en place de nouvelles stratégies ou encore créer des méthodes innovantes de recrutement sont entre autres des possibilités. 

Le métier de chargé de recrutement et de responsable RH est avant tout axé sur l’humain. Pour accéder à un poste dans ce métier, vous devez impérativement posséder des qualités humaines indéniables, une appétence pour le domaine de la psychologie, ainsi que le sens de la compassion.

Un secteur en pleine mutation

Le métier de RH est en pleine évolution et le bonheur au travail est une question qui revient souvent. Afin de mettre en place des stratégies viables sur le long terme à la fois pour l’entreprise et pour les salariés, il est important qu’un service Ressources humaines saisisse toute l’importance de cette dimension.

Loin de la simple communication et de l’image de marque d’une entreprise, un service Ressources Humaines est l’un des piliers fondateurs d’une entreprise. C’est ce service en particulier, et sa qualité intrinsèque, qui participeront activement au développement de l’entreprise. Alors, êtes vous prêt à relever le défi ? Et comment savoir si vous êtes fait pour ce métier ?

Les qualités d’un responsable Ressources Humaines

Un bon chargé de recrutement doit posséder certaines qualités qui l’aideront et le guideront dans son métier :

  • La polyvalence ;
  • Une excellente intuition ;
  • Une organisation rigoureuse ;
  • Un relationnel professionnel ;
  • Une communication aisée ;
  • Le sens de l’écoute ;
  • La capacité d’analyse et d’observation, etc.

Le métier de chargé de recrutement implique non seulement de savoir se mettre à la place de l’entreprise en recherche d’un candidat idéal, mais aussi de pouvoir se mettre à la place du candidat. Ceci lui permettra notamment de mettre en place un relationnel humain professionnel, et de trouver les bons mots, surtout lorsqu’il s’agit d’annoncer un refus.

Se former au métier de chargé de recrutement

Des études et une formation sont bien sûr nécessaires pour devenir responsable ou assistant RH dans un premier temps. Diverses voies mènent à ces postes. Titulaire d’un baccalauréat L, ES ou S, vous pouvez suivre une formation de DUT en Gestion et administration des entreprises avec option Ressources humaines ou Carrières juridiques.

Si vous souhaitez suivre une Licence et un Master pour approfondir votre sujet et espérer obtenir un poste mieux rémunéré, les licences de droit, de sciences économiques, de gestion ou encore de psychologie vous permettront d’accéder aux métier des ressources humaines.

Un Master en ressources humaines ou en psychologie du travail est ensuite possible, en université publique ou via des écoles de commerce. 

Des écoles privées telles que l’IGH, l’ISEFAC ou l’ESG vous amènent aussi aux mêmes types de postes. En fonction de vos aspirations et de vos possibilités, vous pouvez choisir la voie de l’enseignement public ou privé.

Ressources humaines : salaire et débouchés

En se lançant dans la voie des ressources humaines, vous vous orientez sur  des grilles de salaire plutôt élevées, qui dépendront bien sûr de vos compétences, de l’entreprise pour laquelle vous travaillez et de vos ambitions.

Le salaire minimum se situe à 1500 euros. Le salaire moyen d’un chargé de recrutement est de 2100 euros brut mensuels, et le salaire maximum escompté peut être de 3000 euros brut mensuels en fin de carrière.

Les possibilités d’évolution

Dans le secteur du recrutement et des ressources humaines, le développement de carrière est possible. En commençant en tant qu’assistant RH, vous pouvez évoluer rapidement, en trois années, en tant que responsable RH ou autrement dit directeur ou directrice des Ressources humaines.

Pour aller plus loin, vous pouvez tout à fait devenir chasseur de têtes et vous installer à votre compte en tant qu’indépendant. Vous proposez alors vos services à des entreprises ayant un besoin ciblé et recherchant du qualitatif.

Sachez que le fait de posséder des compétences et un diplôme en psychologie est fortement valorisé dans le secteur du recrutement et des ressources humaines.