Le marché de l’immobilier de luxe se réveille

Le marché de l’immobilier de luxe se réveille

Malgré les difficultés économiques que connait la zone euro, cela n’empêche pas aux investisseurs étrangers de vouloir investir sur le marché immobilier français. Le marché immobilier du luxe en France propose davantage d’offres et de demandes, il y a donc de nombreuses propriétés à la vente, qui cherchent un repreneur. Cela s’explique par la crise et par le départ des français fortunés perturbés par l’incertitude fiscale. Le marché des biens de prestige reste ainsi très attractif pour les  investisseurs étranger, qui considèrent la France comme une valeur sûre.

A lire également : Comment juger la qualité d’une SCPI ?

Le marché immobilier de luxe est déséquilibré

L’offre des appartements et maisons de luxe a explosé et la baisse des prix incite les investisseurs à acheter des biens immobiliers de luxe.  Dans la capitale, le marché a ainsi redémarré grâce à l’afflux d’acheteurs provenant du Moyen-Orient et de  ses environs qui font des bonnes affaires dans l’immobilier en France. Une reprise des volumes des transactions qui concerne les immeubles  haut de gamme est alors constatée. A l’instar d’un hôtel particulier de 2 600m2 dans le XVIème arrondissement a été vendu pour 44 millions à une famille princière du Golfe. Cet exemple atteste ainsi du rebond que connaissent les marchés de l’immobilier haut de gamme.

La ville de Perpignan propose également de luxueux appartements à la vente, leur prix dépasse souvent le million d’euros. Perpignan est connu pour son luxe discret, les personnes fortunées aiment y vivre pour son calme et ses nombreuses activités présentes. Les agences immobilières de luxe ont un stock important de biens immobiliers haut de gamme à vendre.

Lire également : Comment réussir à faire des économies sur internet ?

Selon l’agence les agences immobilières de luxe, les investisseurs restent très présents dans l’investissement immobilier, en outre, la capitale reste une valeur sûre pour les personnes qui pensent au long terme. Ainsi, les investisseurs étrangers  recherchent à faire des bonnes affaires, pour l’année 2013, les acheteurs étrangers réintègrent le marché de l’immobilier de luxe avec 20 % contre 40 % en 2011.