Qu’entend on par crédit revolving?

Qu’entend on par crédit revolving?

Le crédit revolving est un crédit de petit montant destiné à financer des besoins du moment que ce soit du shopping, des voyages, des cadeaux, dont le montant allant de 5000 à 10 000 euros. Comme le crédit personnel, le crédit revolving n’a pas besoin ni justificatif ni de justification d’utilisation des fonds séduisant de nombreux consommateurs. La différence entre un prêt personnel et le crédit revolving réside dans le montant alloué. Le crédit revolving s’apparente au découvert bancaire de par son fonctionnement. Cela sous-entend qu’un certain montant est mis à la disposition du souscripteur à tout moment, mais à la différence, l’argent placé sous forme de réserve sur un livret bancaire produira des intérêts. S’agissant véritablement d’une marge de sécurité, il faut reconstituer la réserve dès son épuisement comme le découvert.

Quels sont les spécificités de la réserve d’argent ?

La réserve d’argent ou crédit revolving est encadrée par une loi Chatel du 28 janvier 2005 n° 2005-67. Tenant compte de deux principes à savoir la transparence et la protection vis-à-vis du surendettement, cette loi tend d’une part  à protéger le consommateur ayant souscrit à une réserve d’argent en lui renseignant au maximum les crédits en cours et les résiliations possible à effectuer du moment. Et d’autre part, cette loi se veut être une barrière pour les publicités sur les offres de réserve d’argent hors points de vente. Par ailleurs, la constitution d’une réserve d’argent est limitée dans le temps soit pour trois ans. Au-delà, la réserve d’argent doit être annulée. En revanche, lorsque le crédit revolving n’est pas utilisé, il peut atteindre plusieurs mois de salaire si ces deniers sont réguliers.

A découvrir également : Crédit hypothécaire ou rénovation pour financer des travaux ?

Quelques conseils avant d’opter pour le crédit revolving

Ci-après quelques conseils avant la décision de  contracter un crédit renouvelable ou réserve d’argent.

En effet, la réserve d’argent est une solution qui coûte chère car les taux sont très élevés. Ni le souscripteur ni le vendeur n’a que faire de la capacité de remboursement, le vendeur ne s’intéressant uniquement qu’aux revenus du souscripteur. Ainsi, le ménage risque de se retrouver interdit bancaire  à cause d’abus de leur réserve. Ensuite, après avoir contracté un premier crédit de renouvellement, il faut se contenter de ce dernier et ne pas utiliser constamment la réserve laquelle se renouvelle automatiquement à chaque remboursement de mensualité. Enfin, il faut rembourser la mensualité sans pénalité de remboursement pour éviter le surendettement. Les mensualités étant faibles, la présence des crédits renouvelables incitent les consommateurs à toujours puiser dans leur réserve.

A lire aussi : Pourquoi vous ne devriez-pas négliger l’aide d’un courtier immobilier?