Un mariage est sans doute l’évènement le plus important dans une vie. Il faut en faire un moment inoubliable, surtout au niveau de l’organisation. Pour cela, il faut bien choisir votre traiteur, car il s’occupe de votre menu. Cependant, ce n’est pas de tout repos, car l’offre est variée et le service pas toujours à la hauteur des attentes. Dès lors, après avoir défini la liste de traiteurs auxquels vous allez faire appel, voici comment reconnaître le bon.

Possède-t-il une licence ?

C’est un détail que la plupart des particuliers oublient. En effet, c’est une question qui signifie que le traiteur est conforme aux différentes normes départementales de la santé. Assurez-vous alors que votre prestataire dispose d’un permis d’alcool, surtout lorsque vous souhaitez utiliser ces boissons durant la fête. Cherchez aussi à savoir si le traiteur dispose d’une assurance responsabilité en matière d’alcool. En effet, ce type d’assurance concerne toutes les personnes qui servent ce type de boissons au public. Ceci est important, car vous pourriez être tenu responsable de la conduite de vos invités durant la fête. Le fait d’avoir cette assurance vous permettra de minimiser le contact que vous devez payer en cas de problème.

Demander des références de clients précédents

Au premier rendez-vous avec le traiteur, il est important de demander des références à votre traiteur afin d’en savoir un peu plus sur ses réalisations. En effet, vous devez lui demander au moins deux références ayant eu ou presque le même nombre d’invités à leur mariage. Vous allez surtout savoir si votre traiteur travaille sur d’autres évènements le jour de votre mariage. Assurez-vous surtout que vous disposerez d’un personnel nécessaire pour satisfaire tous vos invités. Parlez aussi à ses anciens clients, surtout sur la qualité des aliments proposés.

Demander un devis

Après votre interrogatoire, la prochaine étape va consister à lui demander un devis afin de connaitre ses prétentions financières. Pour bien exploiter ce devis, il faut garder en tête que tout doit être mentionné, des crevettes aux cocktails en passant par le café et les mini-macarons. Il faudra aussi penser aux frais de livraison, de déplacement et d’installation du buffet. Les éventuelles heures supplémentaires devront aussi être mentionnées de même que les conditions de paiement, de remboursement et d’annulation. En effet, pour un mariage, on n’est jamais à l’abri de mauvaises surprises. Il faut alors tout prévoir pour ne pas avoir à en subir les conséquences.