Nos conseils pour guérir les cicatrices après une augmentation mammaire

Nos conseils pour guérir les cicatrices après une augmentation mammaire

L’augmentation mammaire est une opération importante pour de nombreuses femmes. Il peut s’agir d’une procédure qui change la vie, et on ne soulignera jamais assez son importance. Une chirurgie d’augmentation mammaire peut améliorer considérablement votre confiance en vous et augmenter votre estime de soi. Cela dit, le processus de récupération après une opération d’augmentation mammaire n’est pas toujours facile. En fait, le retour à la normale peut prendre un certain temps. À ce titre, comprendre le processus de guérison vous aidera à gérer vos attentes. Voici 5 conseils pour aider vos cicatrices à guérir plus rapidement après une augmentation mammaire.

Maintenez votre poids corporel stable

Comme pour toute intervention chirurgicale, il est très important de maintenir votre poids stable pendant la phase de récupération. Le fait de manger trop ou trop peu affectera votre métabolisme, ce qui aura une incidence sur la cicatrisation de votre augmentation mammaire et votre processus de guérison. Certaines femmes se sentent plus énergiques après une opération d’augmentation mammaire, tandis que d’autres se sentent plus fatiguées. Dans les deux cas, il s’agit de phénomènes normaux. Cela peut être lié aux médicaments que vous prenez, à une tension nerveuse stockée de longs mois dans l’attente de votre opération, cela met fin à un combat que vous avez mené pour arriver à cette augmentation mammaire. Il est donc important que vous ne changiez pas votre régime alimentaire ou vos habitudes d’exercice physiques lorsque vous commencez votre processus de guérison. Il est également important de boire et de vous hydrater correctement.

Lire également : Quand avoir recours à la liposuccion ?

Évitez les vêtements trop serrés

Pendant la phase de récupération d’une augmentation mammaire, il est important de ne pas porter de vêtements serrés. Cela peut entraîner une irritation de la peau, ce qui ne fera que rendre votre processus de guérison plus difficile. De plus, cela peut entraîner des éruptions cutanées, qui peuvent également être une source de complications. Au cours de la phase initiale de guérison, vous souffrirez de gonflements et d’ecchymoses. Il est donc important que vous ne portiez pas de vêtements qui accentuent les zones où vous ressentez ces symptômes. Le médecin vous demandera également d’éviter de lever les bras, autre raison qui vous obligeront à porter des hauts amples, et d’éviter le t-shirts et les hauts serrés. En revanche, vous pourrez porter des chemises, tuniques et t-shirts très larges sans aucun problème pendant au moins 15 jours.

Ne grattez pas les croûtes

Au cours de la phase initiale de cicatrisation, vous aurez à faire face à un processus de formation de croûtes. Bien que cela soit normal, cela peut être inconfortable. Il est donc important de ne pas gratter les croûtes. Outre le risque d’infection, cela peut rendre votre processus de guérison plus difficile et surtout cela risque de marquer votre peau et de vous laisser des cicatrices. Si vous ressentez des démangeaisons persistantes, une irritation ou une douleur au niveau de vos croûtes, vous devez consulter votre médecin pour qu’il s’assure qu’il n’y a pas un début d’infection.

A lire également : Comment les lobbys ont renversé l'opinion publique européenne sur la cigarette électronique ?

Gardez votre soutien-gorge au sec

Confort et hygiène doivent être vos maitre mots pendant au moins les 15 jours qui suivent votre augmentation mammaire. Pendant le début de la phase de cicatrisation, vous devez porter un soutien-gorge propre et sec. Le port d’un soutien-gorge humide va allonger le temps de cicatrisation et peut entraîner un risque d’infection et une irritation de la peau, ce qui ne fera que rendre votre processus de guérison plus difficile. En outre, le port d’un soutien-gorge mouillé peut entraîner des éruptions cutanées, qui peuvent également être une source de complications. Au cours de la phase initiale de cicatrisation, il est normal de ressentir des démangeaisons, des irritations et des rougeurs sur votre sein. Si vous ressentez l’un de ces symptômes, vous devez consulter votre médecin. Celui-ci pourra vous prescrire une crème anti-démangeaisons ou un médicament anti-rougeurs pour vous aider à surmonter cette gêne.

Ne vous exposez pas au soleil

Vous avez hâte de porter une maillot saillant et de vous exposer au soleil, mais vous devez attendre d’avoir complétement cicatrisé !

Vous ne devez pas exposer votre corps au soleil pendant le processus de guérison, sous peine de devoir garder de longs mois, parfois des années des cicatrices disgracieuses. L’exposition au soleil peut provoquer des rougeurs et des cloques sur votre peau, ce qui peut être douloureux et portera inévitablement préjudice à votre cicatrisation. Il est également important que vous restiez hydraté si vous vous exposez au soleil. Cela vous aidera à protéger votre peau contre les brûlures. Vous devez également appliquer de la crème solaire, protection maximale, sur votre peau si elle est exposée au soleil.

Utilisez des cosmétiques adaptés, des linges doux et évitez de frotter

Pendant la phase initiale de guérison, il est important que vous évitiez d’utiliser des savons et des soins cosmétiques agressifs pour la peau. Cela risque de fragiliser votre épiderme et porter préjudice au processus naturel de cicatrisation. Vous devez également éviter d’utiliser des produits de gommage sur votre peau. Cela peut provoquer des abrasions et des éraflures sur votre peau, ce qui peut entraîner des complications, un risque d’infection et une cicatrisation plus lente. Vous devez également éviter d’utiliser une éponge de bain, un gant de toilette ou tout autre objet qui entrerait en contact direct avec votre plaie. Le plus important est d’éviter tout risque d’infection (gant de toilette non stérile), et d’utiliser un savon hypoallergénique, non agressif et au Ph neutre.

Gardez vos incisions au sec

Pendant le processus de cicatrisation, vous ressentirez des rougeurs et des démangeaisons sur votre incision. Cela peut être une source d’inconfort et doit être traité par votre médecin. Vous devez nettoyer votre incision avec un savon doux et de l’eau chaude. Vous devez également nettoyer la zone environnante de votre incision, car les bactéries peuvent s’y accumuler. Lorsque vous avez une plaie qui a été ouverte chirurgicalement, il est important de la garder au sec. Vous ne devez pas vous baigner, prendre une douche ou vous laver les cheveux avant que votre plaie ne soit guérie. Vous devez également éviter d’utiliser sur votre peau des huiles ou des crèmes qui pourraient pénétrer dans votre plaie. Si vous ressentez une quelconque douleur ou gêne, vous devez consulter votre médecin. Selon la gravité de la plaie, il peut être nécessaire de la maintenir sèche pendant plusieurs semaines, voire plusieurs mois.

Pratiquez vos exercices de cicatrisation

Pendant le processus de cicatrisation, une fois que les croutes seront tombées (naturellement et seules) il est parfois nécessaire d’appliquer des crèmes cicatrisantes afin de nourrir la peau, et de lui rendre son élasticité. Il est important que vous appreniez à masser en douceur vos cicatrices tous les jours afin d’une part de vous réapproprier votre corps mais également aider votre peau à se régénérer et à retrouver sa souplesse d’avant l’opération.

En conclusion, le processus de cicatrisation varie en fonction du type et de la taille de l’incision. Il est important de suivre les instructions de votre médecin, de bien manger, de boire beaucoup d’eau et d’éviter de laisser la cicatrice en milieu humide. Il est conseillé de ne pas porter de vêtements serrées pendant au moins 15 jours et une fois les croutes tombées, de pratiquer un massage sur votre cicatrice tous les jours. Si vous suivez ces conseils, le processus de guérison sera plus rapide et vous pourrez reprendre vos activités quotidiennes dans les meilleures conditions.