Pourquoi le système des plaques minéralogiques a changé ?

Pourquoi le système des plaques minéralogiques a changé ?

Courant 2009, le nouveau Système d’Immatriculation des Véhicules a été adopté. Les nouvelles plaques sont obligatoirement des caractères noirs sur un fond blanc. On les reconnaît facilement car les inscriptions sont du type : 2 lettres – 3 chiffres – 2 lettres (ex: BA – 524 – FE).

Ce système s’applique aussi bien aux plaques pour motos que pour les voitures, les camions, les remorques, les quads et les cyclomoteurs. Mais quelles sont les raisons de ce changement ?

A lire également : Une DMA Assurance pour n’importe quel particulier

Une question de lisibilité

L’ancien système FNI (Fichier National des Immatriculations) arrivait à sa fin et pour immatriculer de manière unique de nouveaux véhicules, il aurait fallu rajouter un caractère supplémentaire aux plaques d’immatriculation. L’ensemble des caractères se serait trouvé de plus petite taille et certainement moins lisible. Pour améliorer encore la lisibilité de la plaque, l’inscription est dorénavant obligatoirement noire et le fond de la plaque blanc.

Une question écologique

L’ancien système permettait d’avoir des plaques minéralogiques ayant un fond jaune. Seulement, la couleur jaune intégrait des composés à base de plomb. Dans un contexte global de préservation de l’environnement, il était normal de changer cet aspect.

A lire en complément : La place de la loi dans l’assurance voiture sans permis

Une question de fiabilité

L’ancien système de gestion des plaques d’immatriculation datait de 1950, autant dire que celui-ci commençait à ne plus être adapté aux évolutions technologiques et numériques. Il fallait une réforme de fond. L’actuel système est prévu pour durer environ 70 ans et immatriculer pas moins de 280 000 000 de véhicules.

Une question de simplicité

Même si toute réforme n’est pas forcément toujours bien accueillie, l’avantage du SIV est que les plaques sont dorénavant propres au véhicule sur lequel elles sont installées. Cela supprime l’obligation de changer ses plaques auto lorsqu’on achète une nouvelle voiture.