Que savoir à propos de l’investissement en compte titres ?

Que savoir à propos de l’investissement en compte titres ?

Pour avoir un patrimoine bien fourni, vous devez penser à varier vos sources de revenus. Aujourd’hui, l’un des meilleurs moyens de se faire des revenus passifs est d’effectuer un investissement dans différents domaines. Si vous souhaitez investir dans les obligations ou les actions, vous pouvez passer par un compte-titre. Dans la suite, nous vous donnons toutes les informations à propos de ce type de compte.

Qu’appelle-t-on compte-titres ?

Un compte-titres est un compte en banque grâce auquel, vous pourrez faire des investissements dans la bourse et plus précisément dans les obligations, dans les actions, dans les droits, dans les bons de souscription, etc. Ce placement peut être effectué aussi bien sur le marché français que sur les marchés européens et internationaux et c’est bien ce qui fait sa particularité.

A voir aussi : Comment fonctionne IQ Option ?

Un compte titres se divise en 2 comptes, chacun avec son rôle. On distingue le compte titres ordinaire (CTO) et le compte courant espèces. C’est ce dernier qui permet de faire des investissements dans la bourse. En effet, il n’est pas doté d’une limite, ce qui permet de vendre et d’acheter des valeurs mobilières gardées par le compte titres ordinaire.

Pourquoi faut-il créer un compte titres ?

Créer un compte-titres dispose d’un grand nombre d’avantages. En premier, ce type de compte est assez accessible pour les investisseurs particuliers. En fait, un compte-titres peut être ouvert dans une banque en ligne ou chez des courtiers. En tant qu’investisseur, vous avez la possibilité d’avoir plusieurs comptes-titres chez des intermédiaires différents. En plus, puisqu’il n’y a aucune limite de versement avec le compte-titre, vous pourrez y déposer de grosses sommes.

A lire en complément : Synergix, un partenaire privilégié pour assurer la gestion de vos comptes

En outre, avec un compte-titres, vous pourrez effectuer l’achat de valeurs mobilières dans le monde entier. Vous n’êtes pas seulement limité à la France ou à l’Europe. Cependant, sur ce plan, tout dépend des marchés financiers autorisés par votre banque. Si vous êtes à la recherche d’une banque pour ouvrir un compte-titre, vous pouvez lire les avis fortuneo qui vous permettront d’en savoir davantage sur l’investissement dans cet établissement.

Par ailleurs, lorsque vous avez un compte-titres ordinaire, vous avez un accès au système de règlement différé. Ce système permet d’effectuer une vente à découvert. Il permet également d’avoir la possibilité d’utiliser un effet levier pouvant aller jusqu’à 5. Vous pourrez ainsi faire un pari sur la baisse d’une action et pouvoir gagner ou perdre jusqu’à 5 fois ce que vous avez mis en jeu. Pour en savoir davantage sur la gestion de votre argent, vous pouvez consulter le site Your Money.

Que dire sur la fiscalité d’un compte-titres ?

Sur le plan fiscal, le propriétaire d’un compte-titres doit faire déclarer de façon annuelle les dividendes, les plus ou moins values et les revenus d’obligation. Les revenus d’action et les dividendes sont concernés par l’impôt sur le revenu et font partie des rémunérations de capitaux mobiliers. Vous subirez également des prélèvements sociaux sur les gains que vous effectuez.

Il faut aussi dire que les gains effectués suite à la vente des actions se trouvant dans un compte-titres subissent un prélèvement forfaitaire unique. Dénommé flat tax, le taux de ce prélèvement est de 30 %. Il faut retenir par rapport à la fiscalité que c’est suite à la vente de vos valeurs immobilières qu’elle s’applique.