Acheter son futur logement sans avoir vendu l’ancien, c’est possible

Acheter son futur logement sans avoir vendu l’ancien, c’est possible

Un déménagement n’est jamais une période facile. Au delà des formalités administratives et du stress, les finances rentrent également en jeu. Et quand il s’agit de trouver le bon moment pour vendre avant d’acheter, le casse-tête commence. Heureusement pour vous, il existe une solution pour remédier à ce problème : le prêt relais ou crédit relais. Le principe est simple : une banque vous prête un pourcentage de la valeur estimée du bien que vous cherchez à vendre. L’idée vous plaît ? Lisez la suite !

La transition entre deux logements, quand l’acquéreur est aussi vendeur

Rares sont les ménages qui peuvent se permettre d’acheter leur nouveau logement sans avoir vendu le précédent. C’est une manipulation qui demande d’avoir énormément d’argent de côté. C’est à cause de ce type de situations que le prêt relais à été créé. Le but est simple : permettre l’accès à la nouvelle propriété avant d’avoir vendu l’ancienne.

Lire également : Comment réagir en cas de vitre brisée ?

Si l’explication n’est pas claire, la page Wikipédia qui lui est consacré vous aidera certainement à mieux cerner l’intérêt de ce type de crédit.

Dans les faits, comment ça se passe ?

En fonction de l’établissement bancaire que vous choisirez (ou celui qui vous acceptera), les modalités peuvent varier. Quelle que soit la situation, le montant du crédit se base sur l’estimation de la valeur de votre maison. La banque fixe alors un pourcentage pouvant aller de 50 à 80% pour déterminer la somme à laquelle vous avez droit.

A lire en complément : Comment faire de belles cartes de visite ?

L’estimation de votre bien est donc un élément essentiel dans le processus. Il est fortement conseillé de passer par un expert pour ne pas fausser le montant que vous pourrez obtenir. Surestimer votre bien pourrait vous faire perdre une coquette somme, comme le sous-estimer pourrait également vous être dommageable.