Affaires à faire dans l’immobilier en bord de mer Breton

Affaires à faire dans l’immobilier en bord de mer Breton

Depuis la date fatidique de 2008 et la dernière grande crise financière, la conjoncture dans le domaine de l’immobilier en France a du mal à se redresser. Le contexte est favorable aux acheteurs qui souhaitent devenir propriétaire. Il y a notamment de belles opportunités qui s’ouvrent en bord de mer. De nombreuses maisons secondaires sont mises en vente et attendent d’être reprises. Plusieurs facteurs sont donc favorables à un investissement immobilier sur le littoral.

Des prix attractifs sur le marché de l’immobilier

Plusieurs facteurs peuvent inciter les acheteurs qui hésitent encore à se lacer dans l’achat d’une magnifique maison près de la mer. Parlons tout d’abord de la conjoncture économique qui reste molle et donc ne pousse pas les prix de l’immobilier à la hausse. Ensuite nous avons les banques qui offrent des taux d’emprunt très bas.

Lire également : Restaurant créole à Paris : découvrez la meilleure adresse, la carte et les prix

vu du ciel d'une presqu'île bretonne

© telegraph.co.uk

Les acheteurs potentiels sont également mois nombreux car l’achat d’une maison ne fait pas partie de leur priorité. Enfin, il faut évoquer qu’il sera plus simple de négocier le prix de vente du bien en raison de la désaffection des acheteurs. Les propriétaires immobiliers qui vendent leur demeure en ont bien conscience et seront prêt à revoir leur prix à la baisse.

A découvrir également : Entreprise : Comment choisir un avocat en droit pénal ?

La Bretagne et ses maisons en bord de mer

Il est possible de trouver des maisons de prestige en bord de mer breton à des prix intéressants. On peut avoir un aperçu sur des sites spécialisés comme www.demeuresdulittoral.com. Le littoral breton est également touché par la conjoncture. Des zones sont plus impactées que d’autres comme Saint-Malo ou encore Paimpol.

Dans le magnifique golf du Morbihan, une zone d’exception pour découvrir toute la culture autour de la mer et de la pêche, le prix des maisons peuvent se négocier jusqu’à 20 à 30 % à la baisse pour les plus gros biens comme les longères ou les manoirs. Les vendeurs de maison en bord de mer connaissent la valeur ajoutée de leur bien du fait de leur situation géographique. Ils sont encore frileux à baisser les prix mais le contexte économique fait peser la balance en faveur des acheteurs.