L’apnée du sommeil : causes, conséquences et traitement

L’apnée du sommeil : causes, conséquences et traitement

L’apnée du sommeil : causes, conséquences et traitementL’apnée du sommeil est un trouble aux causes variées, dont les conséquences peuvent être importantes. Voici une présentation de cette maladie qui touche de plus en plus de personnes.

Qu’est-ce que l’apnée du sommeil ?

L’apnée du sommeil se caractérise par de multiples interruptions de la respiration pendant le sommeil. Ces pauses durent environ 10 secondes et se produisent plusieurs fois pendant la nuit (entre 5 et 30 arrêts par heure).

A lire aussi : Aider les personnes âgées à rester à leur domicile

Quelles sont les causes ?

  • Surcharge pondérale
  • Certains médicaments qui provoquent un relâchement musculaire
  • Consommation d’alcool
  • Asthme et autres maladies respiratoires

Quelles sont les conséquences ?

  • Au réveil : bouche sèche, fatigue et mal de tête
  • Pendant la journée : manque d’énergie, irritabilité, somnolence, difficultés à se concentrer et pertes de mémoire
  • Pendant la nuit : levers fréquents, sensations d’étouffement, sueurs, ronflements

L’apnée du sommeil augmente également les risques de problèmes cardiovasculaires, et serait responsable de certaines dépressions et accidents de la route.

Comment la soigner ?

Ces symptômes passent généralement inaperçus, ce qui complique le diagnostic. Une fois les symptômes constatés, le diagnostic se fait par une étude du sommeil qui mesure le nombre d’arrêts par heure de sommeil.

A lire en complément : La chirurgie esthétique en Russie

Par la suite, le traitement le plus courant est la PPC (Pression Positive Continue). Cette machine propulse de l’air ambiant dans les voies respiratoires de manière continue via un masque facial. Cette pression de l’air empêche ainsi la fermeture des voies aériennes et permet au patient de respirer facilement. La qualité du sommeil s’améliore dès la première utilisation et les différents symptômes (y compris les risques cardiovasculaires) sont corrigés.

Si certaines personnes ont des difficultés avec le port de ce masque, les avancées technologiques apportent une utilisation de plus en plus confortable (avec l’intégration d’un moteur brushless – ou sans balais en français – réputé pour son caractère silencieux par exemple, ce qui permet d’éviter de déranger le sommeil du patient).