Les Calanques à Marseille, un patrimoine à préserver

Les Calanques à Marseille, un patrimoine à préserver

En avril 2012, le Parc National des Calanques est devenu le 10e Parc National français. Il couvre 158 100 hectares et est ainsi le premier parc périurbain, maritime (à 90%) et terrestre d’Europe. Il comprend deux zones et différentes pour permettre une protection plus ciblée et plus efficace de la faune et flore.

Parc National des Calanques à Marseille

Chaque année, le parc National des Calanques à Marseille attire de nombreux visiteurs qui viennent admirer les paysages grandioses. Le cœur du parc est soumis à une surveillance maximale et à une règlementation très particulière. Il s’étend sur les villes de Marseille, Cassis et La Ciotat, protégeant ainsi plus de 50 000 hectares à la biodiversité fragile. L’Aire Optimale d’Adhésion (AOA) regroupe les communes proches du cœur de parc. Celles-ci ont la possibilité d’adhérer à la charte. Le parc national devient alors un partenaire privilégié pour les acteurs locaux souhaitant inscrire leurs projets dans une démarche de développement durable. L’AOA intègre des communes  supplémentaires sur plus de 100 000 hectares : Carnoux-en-Provence, la Penne-sur-Huveaune, Ceyreste et Roquefort-la-Bédoule.

A lire également : Fitness : quels exercices pour rester en forme en 2019 ?

Protection durable du patrimoine naturel

Le Parc National des Calanques a pour objectif principal la protection durable du patrimoine naturel afin de préserver au maximum un site très fréquenté et en garantir l’accès aux générations futures, sans le dégrader. Il vise aussi à protéger la biodiversité terrestre et marine au cœur de Parc ainsi que les espèces les plus menacées du massif. Le Parc des Calanques doit favoriser le partage harmonieux du site afin que les hommes et la nature cohabitent sans se causer de mal, à réduire les différentes formes de pollutions. Il cherche aussi à valoriser le patrimoine culturel matériel et immatériel en gérant la fréquentation du site. Il doit aussi permettre de sensibiliser les usagers à une démarche plus respectueuse de l’environnement.

Parc des Calanques : l’accès

L’accès au Parc des Calanques pour les randonneurs est soumis au respect de certaines règles en fonction des conditions météorologiques et selon 3 niveaux de risque, classés par couleur à savoir : Orange : l’accès aux piétons est autorisé librement toute la journée, Rouge : l’accès est limité de 6h à 11h, à la bande littorale des 200 mètres, Noir : la promenade, la circulation et le stationnement de véhicules y sont interdits. Par ailleurs, un dispositif particulier a été mis en place par le conseil général et de nombreux partenaires pour un tourisme durable : un numéro de téléphone pour trouver les infos ainsi qu’une application gratuite à télécharger.

Lire également : Pourquoi créer un site web dynamique pour une agence de voyage ?