Quelle certification pour ma porte blindée?

Quelle certification pour ma porte blindée?

Votre appartement, votre région est régulièrement la cible des cambrioleurs? En guise de protection, vous songez à troquer votre porte traditionnelle pour une porte blindée? Bonne idée. Mais attention, toutes les portes blindées ne se valent pas forcément. Pour choisir la bonne, rien de mieux que de vous référer aux différentes certifications qu’elle arbore. Faisons le point sur ces dernières. 

Quelle certification pour ma porte blindée?

A découvrir également : Tout savoir sur les offres IAAS

Avant d’aller plus loin, il est nécessaire de distinguer porte blindée et blindage.

Malgré son appellation, une porte blindée ne désigne pas uniquement une porte. Porte et encadrement ne font, dans le cas précis, qu’un: l’un ne va pas sans l’autre. Tous deux doivent répondre à certains critères de sécurité.

A voir aussi : Comment créer une franchise de laverie automatique : étapes et conseils pour réussir

Le blindage, en revanche, est l’action de blinder une porte, d’y apporter des modifications, des ajustements. Un blindage de porte consiste donc à ajouter des serrures ou encore à renforcer une porte classique pré-existante.

Faire installer une porte blindée nécessite donc des travaux de moyenne envergure là où le blindage est davantage simplifié. De par son système complexe, une porte blindée, est plus onéreuse qu’un blindage mais se révèle aussi être plus efficace. Notons que le blindage de porte, contrairement aux portes blindées, a l’avantage de s’adapter à tous les types d’ouvertures puisque celle-ci n’est pas modifiée.

Les différentes certifications

On dénombre sur le marché trois normes différentes dont deux principales.

La première est la norme A2P (BP). Il s’agit d’une certification française catégorisant les portes blindées selon trois niveaux de résistance:

  • BP1: indique un temps de résistance à l’effraction de 5min minimum
  • BP2: indique un temps de résistance à l’effraction de 10min minimum
  • BP3: indique un temps de résistance à l’effraction de 15min minimum

EN 1627 est une norme européenne. Plus précise, cette dernière classifie les portes blindées selon six classes. En plus d’informer quant aux délais de résistance, elle donne également des indications quant aux types de cambrioleurs auxquels les portes sont en mesure de résister, une porte blindée ne résistant pas de la même manière à un pied de biche ou à une voiture bélier…

Classe Type de cambrioleur Délais de résistance
1 Débutant NC
2 Débutant 3min
3 Moyen 5min
4 Expérimenté 10min
5 Expérimenté 15min
6 Expérimenté 20min

La troisième et dernière norme, UNI 9569, nous vient d’Italie. Cette dernière s’apprête à disparaître, progressivement remplacée par la norme européenne.

Avant d’opter pour une porte blindée, mieux vaut donc vous renseigner quant à ses certifications. Ce type de dispositif représentant tout de même un certain coût, il serait dommage d’opter pour une porte blindée non qualitative…