Comment augmenter ses chances de devenir père ?

Comment augmenter ses chances de devenir père ?

psychologue-enfantBeaucoup de jeunes hommes âgés ont l’ambition de devenir père une fois qu’ils se trouvent dans une situation de couple stable et harmonieuse. Cependant, à l’heure d’aujourd’hui, on devient parent de plus en plus tard et ce retard à une incidence sur la fertilité de l’homme. En effet, il n’y a pas que les femmes qui ont un horloge biologique puisque des études ont démontré que les chances de procréer pour un homme diminuent de 2% chaque année à partir de l’âge de 25 ans.

L’infertilité masculine : dans 10 à 30% des cas

L’infertilité désigne l’absence de procréation pour un couple après une année (ou plus) de rapports réguliers et non protégés. L’infertilité touche environ un couple sur six en France et en Belgique et les hommes sont mis en cause dans environ 10 à 30% des cas d’après des études.

A lire aussi : Infertilité masculine : les causes et les solutions

Il est cependant possible d’augmenter la fertilité des hommes dans certaines situations grâce à la prise de compléments alimentaires qui permettent de diminuer la stérilité masculine de manière certaine après un traitement de minimum six mois (le temps que la spermatogenèse s’effectue).

Les causes d’infertilité masculine

Si des entreprises spécialisées ont mis au point des compléments alimentaires diminuant l’infertilité masculine, c’est essentiellement pour permettre au liquide spermatique qui contient généralement des spermatozoïdes mal formés et peu mobiles de générer des meilleurs spermatozoïdes (volume séminal, morphologie des spermatozoïdes, mobilité et concentration du sperme).

A découvrir également : Rencontrer un psychologue pour une thérapie familiale ?

Plusieurs raisons peuvent expliquer que, à un moment donné au cours d’une vie, un homme souffre de problème pour procréer. En voici quelques-unes :

  • L’âge du père dont on a déjà parlé,
  • Des traumatismes des testicules,
  • Des infections transmissibles,
  • La consommation de substances telles que le tabac ou l’alcool,
  • Les irradiations,
  • La chimiothérapie,
  • L’éjaculation rétrograde (lorsque le sperme est éjaculé vers la vessie plutôt que vers l’extérieur),
  • L’exposition à de trop fortes chaleur,
  • L’obturation de certains canaux,
  • Etc.