Google AdWords, comment ça fonctionne

Que se passe-t-il quand vous entrez une recherche dans Google ?
Le moteur recherche les mots-clés que les annonceurs ont achetés.
Ceux qui ont un Quality Score au-dessous de 4 ne sont pas éligibles pour les enchères et ne reçoivent aucune impression. Le CPC que vous payé actuellement pour un clic diffère du CPC max. (prix max. que vous êtes prêt à payer pour un clic). Il est calculé ainsi : AdRank des concurrents / Votre Quality Score.

Pourquoi est-ce important de savoir ces classiques des enchères de mots-clés ?

Connaître les bases de ce système d’achat peut vous permettre d’économiser de l’argent avec Adwords Google. Augmenter le Quality Score de vos mots-clés abaissent non seulement vos coûts.  Cela améliore également la position de vos annonces sur Google. Parfois les résultats sont un peu différents, dûs aux extensions d’annonces. Des extensions comprenant les évaluations de l’annonceur, localisation, produits et liens de site supplémentaires. Les annonces peuvent s’afficher en haut des résultats de recherche. Pour espérer y être, les annonces doivent atteindre un certain « standard ». Dans tous les cas, ces positions ne peuvent pas être achetées, elles doivent se « gagner ».

Quelles sont les étapes à suivre une fois dans votre interface Google AdWords ?

Avant toute action, il faut définir un objectif à cette campagne. Des objectifs comme avoir plus de trafic, augmenter vos ventes, récolter plus de données de prospects qualifiés ? Faire une recherche de mots-clés dans Outils et Générateur de mots-clés. Vous remarquerez que certains mots sont écrits entre crochets = [mot clé exact] ou entre guillemets = « expression exacte ». La correspondance exacte ne permet à un mot clé de déclencher la diffusion de votre annonce qu’auprès des internautes. Des  visiteurs qui recherchent le mot clé exact que vous avez ajouté à votre compte. Si une recherche emploie les mêmes mots, dans un autre ordre, votre annonce n’est pas diffusée pour cette recherche. L’expression exacte ne permet à un mot clé de déclencher la diffusion de votre annonce qu’auprès des internautes recherchant exactement l’expression que vous avez définie.

Les recherches mensuelles locales

Si vous avez spécifié un pays ou une langue dans les paramètres de votre recherche, cette statistique correspond au nombre mensuel moyen approximatif de requêtes utilisateur pour un mot clé donné au cours des 12 derniers mois, pour les langues et les pays sélectionnés. Les données varient en fonction du type de correspondance que vous avez choisi pour votre mot clé. Prévoir son trafic avec l’outil de prévision de trafic.
Toujours dans cette section Outils et analyses, vous pouvez également utiliser l’outil de prévision de trafic. Afin d’évaluer le nombre de clics et d’impressions par mot-clé avec un budget quotidien et un CPC max. définis.Savoir où sont diffusées ses annonces sur le réseau Google grâce à Outils et analyses/Outil de sélection des emplacements

L’outil de sélection des emplacements AdWords

Avec Outil de sélection des emplacements AdWords, vous pourrez également avoir un aperçu des sites du réseau Google susceptibles de diffuser vos annonces. D’ailleurs, en allant sur l’outil Ad Planner de DoubleClick, vous aurez un aperçu du trafic et de l’audience de chacun de ces sites.
Trouvez des groupes de mots clés à ajouter à vos nouveaux groupes d’annonces avec Outils et analyses/Outil de ciblage contextue. Avec l’outil de ciblage contextuel, vous pouvez créer des listes de mots clés thématiques très ciblés pour vos campagnes diffusées sur le Réseau Display de Google.Testez vos annonces en allant dans Outils et analyses/Trouvez des groupes de mots clés à ajouter à vos nouveaux groupes d’annonces.Une fois votre annonce textuelle créée, vous aurez sans doute envie de savoir à quoi elle ressemble dans les résultats de recherche Google.

L’ajustement du paramétrage

D’ailleurs il ne faut pas hésiter à en tester plusieurs et ne pas oublier qu’une campagne s’ajuste quotidiennement. Vous pourrez régler des paramètres comme la zone géographique, le ciblage démographique, la langue, ou les jours et heures de diffusion de vos annonces en fonction de votre activité (par exemple une entreprise qui travaille en BtoB perdra peut-être de l’argent à diffuser ses annonces la nuit et le week-end).
Et vous pourrez voir comment se place vos concurrents sur les mêmes mots-clés. Il faut également et je dirai même, de mon point de vue, prioritairement, penser à la landing page de chacune de vos annonces : il faut que cette page soit en rapport avec l’annonce et le mot-clé tapé par l’internaute pour avoir un meilleur taux de conversion. Vous pouvez, pour bien choisir, faire des tests A/B.

3 astuces pour optimiser ses campagnes AdWords

Créer des groupes d’annonces très ciblés (d’une moyenne de 5 mots-clés) : il devrait toujours y avoir au moins deux annonces par groupe pour faire du testing. Les mots-clés doivent suivre une sémantique de groupe autour d’un mot-clé. Faire des tests A/B : dans l’exemple ci-dessous, l’infographie montre que le taux de clic n’est pas le seul KPI à prendre en compte. 3 règles simples à utiliser quand on démarre : mettre des mots-clés ou des annonces textuelles en pause après une période de 30 jours, un nombre d’impression supérieur à 200 et un taux de clic inférieur à 1%. Augmenter son CPC max pour être sur la première page des SERP quand au bout de 30 jours d’utilisation, la position moyenne et de 1,8 et le Quality Score inférieur à 4.

Vous aimerez aussi...