Le nettoyage des inondations en Alberta sera long

Le nettoyage des inondations en Alberta sera long

Il existe un running gag au Canada disant qu’il ne se passe généralement pas grand-chose en Alberta : cette province est davantage reconnue pour ses interminables champs de blé et ses puits de pétrole plutôt que pour son nightlife ou ses opportunités touristiques. Malheureusement, la ville de Calgary est devenue beaucoup plus active récemment, même si ce n’est pas tout à fait pour la bonne raison. En effet, depuis le mois de juin, la ville a souffert d’importations inondations qui ont mis à mal des centaines de milliers de Canadiens.

Un plan de nettoyage… sur dix ans

Il ne faut pas croire que tous les dégâts qui ont été causés pourront s’effacer en claquant des doigts, si on se fie à la première ministre de la province albertaine, Mme. Alison Redford. Celle-ci a jeté une douche froide sur bien des gens lorsqu’elle a annoncé que le plan de nettoyage qui allait être mis en place pourrait s’étendre sur une échéance aussi longue que 10 ans. Pour un pays aussi développé que le Canada, se faire frapper aussi fort par les éléments est un dur rappel à la réalité.

A découvrir également : La soirée d'entreprise, ne pas oublier la sécurité

Calgary inondations
Il y aura du gros travail à faire pour ramener la ville à son état initial.

Une vraie manne pour les entreprises de nettoyage commercial

Selon l’AESEQ, une association québécoise en entretien ménager, ses confrères de l’Alberta verront une hausse marquée de leur chiffre d’affaires au courant des prochaines années. Pour la seule première étape du plan de nettoyage annoncé plus tôt, la subvention du gouvernement provincial albertain serait de un milliard de dollars! La reconstruction des infrastructures et l’ouverture de refuges seront bien entendu privilégiées, mais il est évident que les travaux de décontamination et de nettoyage iront aussi chercher une part évidente du gâteau.

Les citoyens reçoivent la première partie de l’aide

Les résidents de High River, une des municipalités les plus durement touchées par les événements, pourront profiter en premier de l’aide des autorités. La distribution de cartes de débit prépayées a d’ailleurs commencé il y a un peu plus d’une semaine afin de permettre aux gens de répondre aux urgences les plus importantes. On dit qu’un ménage de deux enfants recevrait 2250$ : c’est un bon coup de pouce compte tenu des circonstances.

Lire également : Nacelle élévatrice, laquelle choisir pour son chantier ?

Le début du Stampede n’est pas compromis

Bonne nouvelle : le festival qui tient maintenant lieu depuis des décennies n’aura pas à être annulé. Les Albertains auront toutefois à se relever les manches pour que les hordes de cowboys puissent être accueillis : on parlerait de plusieurs millions de litres d’eau à pomper avant le début de ce festival. Le maire lui-même, Naheed Nenshi, aurait passé près de deux journées consécutives à participer aux activités de pompage afin que les délais puissent être respectés.

Plusieurs routes sont affectées par l’intempérie

La reconstruction n’aura pas seulement lieu au niveau résidentiel : plusieurs routes de la province ont également souffert de dégâts assez impressionnants. L’autoroute transcanadienne, par exemple, a vu sa vitesse maximale réduite à 60 kilomètres à l’heure dans certaines zones. Le ministre des transports a annoncé que des travaux de réfection des voies devraient aussi être mis en place mais que ce n’était pas la priorité de son gouvernement.

Pour plus d’informations, consultez le http://www.radio-canada.ca/regions/alberta/2013/06/27/006-inondations-operation-nettoyage.shtml.