Les critères de choix d’une raquette de tennis

Les critères de choix d’une raquette de tennis

Au tennis, le choix de sa raquette n’est pas à prendre à la légère ! Un modèle trop lourd risque de nuire à votre jeu, voire d’entraîner des blessures. A contrario, une raquette trop légère est moins résistante aux chocs, ce qui pourrait également causer des blessures. Voici les critères de choix principaux d’une raquette.

Critère 1 : la taille du tamis de la raquette de tennis

La surface cordée ou le tamis est l’élément qui influe la taille de la raquette de tennis. A l’usage, il permet de réceptionner la balle et la renvoyer. Comme dans la gamme Wilson Pro staff, les tamis sont classés en trois catégories.

A lire également : L'art de se faire plaisir

Le tamis de petite taille

Le tamis de raquette fait partie de la catégorie petite taille lorsqu’il avoisine les 600 cm². A noter que ce type est d’un usage difficile, étant donné que le contrôle de la balle est amoindri par la petite surface cordée. Il est alors adapté aux joueurs très aguerris, de haut niveau.

Le tamis de taille intermédiaire

Un tamis de taille intermédiaire fait entre 630 et 645 cm². Son principal avantage réside dans le fait qu’il puisse aussi bien être manié par un joueur de haut niveau que débutant. Généralement, les joueurs pratiquant à un niveau intensif optent pour ce format, pour sa frappe de balle et son confort de réception.

A découvrir également : Faire son choix parmi les locations de vacances dans le Val de Loire

Le tamis de grande taille

Est considéré comme un tamis de grande taille, un modèle compris entre 660 et 740 cm² de surface cordée. Qui dit grand tamis dit forcément grande raquette. C’est le format idéal pour les novices ainsi que les joueurs ayant peu d’expérience. En effet, plus le tamis est large, plus il est facile de réceptionner la balle et de la frapper.

Critère 2 : la taille de manche de la raquette de tennis

Lors du choix d’une raquette, le grip dépend de l’âge, du sexe et du gabarit de son utilisateur. La différence dans la physionomie de la raquette réside au niveau de la taille du manche. On entend ainsi par « grip », le diamètre du manche de la raquette de tennis. En choisissant le bon grip, l’utilisateur peut développer sa technique aisément, tout en évitant de se blesser au poignet et au coude pendant la pratique. La longueur du manche peut également varier. Certains fabricants n’hésitent pas à proposer des manches plus longs, pour satisfaire le besoin des adeptes du revers à deux mains.

Quelles sont les différentes tailles de grip ?

Le marché recense 6 tailles de grip, de 0 à 5. Les tailles entre ces balises offrent une parfaite prise en main de la raquette. La taille 0 est adaptée aux enfants débutants, par sa maniabilité et sa légèreté. Quant à la taille 5, elle s’adresse plutôt aux hommes d’un gabarit imposant, à forte puissance de frappe. Il est conseillé aux femmes d’opter pour la taille 2.

Quid sur le surgrip au tennis

Au tennis, il est possible de placer un ruban adhésif sur le grip d’origine afin de le protéger, le surgrip. Avec une texture râpeuse, il assure une meilleure adhérence lors des échanges tout en absorbant l’humidité. Le surgrip permet également d’éviter que le manche ne tourne lors de la frappe de la balle. Outre le critère de l’adhérence, cet élément permet également d’assurer une grande précision lors du jeu.

Critère 3 : le cordage de la raquette de tennis

Débutant ou joueur invétéré, il est important de bien choisir son cordage. Cela inclut le type de cordage, le plan de cordage et la tension.

Quels sont les différents types de cordage ?

Comme il existe une large gamme de cordages de raquettes de tennis, il est tout à fait normal de se retrouver avec une grande diversité de matériaux de fabrication. Ces derniers ont chacun une fonction qui leur est propre.

  • Les multi-filaments apportent de belles sensations, de confort et de puissance ;
  • Le boyau naturel offre davantage de sensation. Il est considéré comme le meilleur cordage mais est également le plus cher ;
  • Le nylon, qui est moins qualitatif que les précédents, offre le meilleur rapport qualité/prix ;
  • Les cordages texturés s’adressent aux joueurs en quête d’effet de balle.

Le plan de cordage

Le plan de cordage est le réseau de cordes verticales et horizontales, situé à la tête de la raquette. Il faut savoir que plus ce cordage est dense, plus les frappes de balle sont précises. Ce type de cordage est ainsi adapté aux joueurs avec une bonne maîtrise de leur technique de jeu.

Inversement, si le cordage est faible ou peu dense, la frappe de la balle sera moins précise, mais avec plus de puissance et de reprise.

La tension du cordage

Un plan de cordage convenable et une tension optimale sont le combo idéal pour faire de la raquette un prolongement du corps du joueur. Une tension faible (inférieur à 20 kg) donne de la puissance et un confort de jeu optimal en contrepartie d’une précision et d’un contrôle plus difficile. Quant à une tension haute, elle apporte de la précision et du contrôle, mais peu d’effet et de puissance.