Le branchement électrique d’un four de cuisine

Le branchement électrique d’un four de cuisine

Le four électrique présente différents avantages par rapport au four à gaz. En premier lieu, son installation est plus facile et il n’existe pas de danger de fuite de gaz. Malgré tout, il existe des règles à connaître pour que le branchement du four soit sûr et conforme aux normes de sécurité. Faisons le point.

Branchement d’un four : généralités

L’installation d’un four, comme tout appareil électroménager, doit répondre à différentes normes. Le branchement du four doit se faire sur un circuit dédié du tableau électrique, spécifiquement prévu pour cet appareil.

A lire en complément : Comment choisir un four à vapeur ?

La consommation d’un four électrique est importante et de ce fait, une protection importante contre la surtension et les surcharges est nécessaire. Il est donc indispensable de prévoir un ampérage adapté et de respecter les critères fixés par la norme NF C 15-100. Celle-ci réglemente les installations électriques des bâtiments d’habitation afin de garantir la sécurité des habitants.

L’ampérage, un paramètre clé pour l’installation électrique du four

La sécurité des installations électriques doit répondre à des règles précises, notamment lorsqu’il s’agit d’équipements comme le four. L’ampérage exigé par les différents modèles de four dépend de leur puissance.

A lire aussi : Trouver une entreprise de rénovation pas chère ? 

Un petit four basique pourra généralement se contenter d’un ampérage de 20 ampères. Les modèles encastrables ou avec des plaques de cuisson demandent le plus souvent 32 ampères. Mais pour certains fours, le branchement électrique doit aller jusqu’à 50 ampères.

Pour savoir si votre four nécessite 20, 32 ou 50 ampères, nous vous recommandons de vous reporter aux informations fournies par le fabricant.

Le raccordement de la prise du four au tableau électrique

Avant de brancher votre four, vous devez vérifier qu’un circuit dédié à ce type d’appareil a été intégré à votre tableau électrique. Si ce n’est pas le cas, il sera nécessaire de faire appel à un électricien pour adapter l’installation. Ne tentez pas de brancher le four à une autre ligne ; de la même manière, il ne faut en aucun cas raccorder d’autres appareils à la ligne du four.

À titre d’exemple, un four qui requiert 32 ampères doit être raccordé à une ligne protégée par un disjoncteur divisionnaire de 32 ampères et un disjoncteur différentiel de 30mA. Vous l’aurez compris : le branchement du four électrique ne laisse aucune place au hasard.

Quel câble utiliser pour l’alimentation d’un four électrique ?

Le câble électrique du four doit correspondre à l’ampérage nécessaire au bon fonctionnement de l’appareil. Selon le modèle que vous possédez et sa puissance, il vous faudra donc un câble de 20A, 32A ou 50A :

  • pour une puissance inférieure à 3650W : câble 3G2.5 de 20A.
  • pour une puissance comprise entre 3650 et 5750W : câble 3G4 de 32A.
  • pour une puissance supérieure à 5750W : câble 3G6 de 50A.

Rassurez-vous : dans la plupart des cas, les fours sont fournis avec un cordon d’alimentation adapté. Cependant, vous devrez peut-être ajouter vous-même la prise électrique à l’extrémité du câble, car elle n’est généralement pas intégrée.

Est-il possible de faire le branchement électrique du four sans prise ?

Les fours électriques sont le plus souvent branchés sur la prise murale prévue à cet effet. Cependant, il est aussi possible de les raccorder directement aux câbles de la sortie de câble. Attention : cette intervention technique doit impérativement être réalisée par un professionnel.