Les essentiels à savoir avant d’acheter une porte blindée

Les essentiels à savoir avant d’acheter une porte blindée

Vous avez décidé de monter une porte blindée pour empêcher les tentatives d’effraction répétées ces derniers temps. C’est une bonne initiative pour mieux protéger les biens et les personnes. Mais quelques détails primordiaux sont bons à connaître avant l’acquisition d’une telle porte.

Lire également : Des volets, l'indispensable atout de votre maison !

Quelles sont les contraintes existantes ?

Le coût d’une porte blindée est assez conséquent, c’est pourquoi il faut bien réfléchir avant d’acheter une. En premier lieu si vous êtes locataire, vous devez demander l’avis de votre propriétaire avant toute chose. La pose et l’installation de telle porte demandent un changement d’infrastructure pouvant aller jusqu’à un agrandissement de l’embrasure existant. Dans ce cas, une révision du contrat de location est probable avant toute pose de nouvelles portes.

Une porte blindée est composée d’un bloc porte en une seule pièce dont le poids très lourd. Sa mise en place demande une maçonnerie spéciale pouvant supporter un tel poids. Notons aussi qu’elles ont toutes des dimensions standards, vos anciennes portes doivent avoir les mêmes mesures sinon il faudra recourir à un agrandissement ou rétrécissement du cadre. L’avis d’un serrurier-expert est fortement recommandé pour savoir si les anciens cadres et embrasures pourront supporter le poids d’une porte blindée.

A lire en complément : La bonne formation à la boucherie dans l'Ouest de la France

Au cas où vous résideriez dans une zone d’habitation normalisée où il est impossible de modifier la structure ou les formes existantes, il sera impossible de monter une porte blindée à votre habitation.

Si vous décidez de souscrire une assurance contre le vol et l’effraction, alors vous devrez monter une porte blindée « A2P3 BP3 » certifiée par les assureurs.

Les différentes sortes de portes blindées

Les portes blindées existent sous deux formes différentes, il y a :

  • Le blindage de porte

Il consiste à recouvrir d’une feuille d’acier votre ancienne porte pour renforcer sa solidité, de changer les paumelles en charnières invisibles montées sur roulement à billes ; de renforcer l’huisserie par un cadre en acier et à ajouter une barre de seuil. Les serrures seront remplacées par de serrures de sûreté multipoints.

  • La pose d’un bloc-porte blindée

Cette fois, c’est tout le système de porte qui est changé en un seul bloc solidaire (cadre, huisserie, porte) en acier résistant, communément appelé porte blindée. Sa pose est délicate et nécessite la prestation d’un serrurier-expert. Elle est aussi équipée de serrure de sûreté multipoint antieffraction.

Avec de telles portes, votre maison sera bien à l’abri de toute tentative d’effraction pendant longtemps.